Lycoming T53
(caract. T53-L-701)
Vue du moteur
Un turbomoteur T53 en coupe.

Constructeur Drapeau des États-Unis Lycoming Engines
Drapeau des États-Unis Honeywell Aerospace
Premier vol Dans les années
Utilisation AH-1 Cobra
Kaman K-Max
OV-1 Mohawk
UH-1 Iroquois
Caractéristiques
Type Turbomoteur double corps à turbine libre
Longueur 1 483 mm
Diamètre 584 mm
Masse 312 kg
Composants
Compresseur Axial, à 5 étages + centrifuge, à 1 étage
Chambre de combustion Annulaire, de type « reverse flow » (à flux inversé)
Turbine • Régénération : 1 étage
• Puissance : libre, 1 étage
Performances
Puissance maximale à 6 640 tr/min : 1 400 ch, soit 1 044 kW
Taux de compression 7,2:1 (T53-L-32B)[1]

Le Lycoming T53 (désignation de la compagnie Lycoming LTC-1) est un turbomoteur utilisé sur les hélicoptères et appareils à voilure fixe américains depuis les années 1950. Produit par Lycoming Turbine Engine Division, à l'usine Avco de Stratford (Connecticut), il fut conçu par une équipe dirigée par Anselm Franz, qui fut l'ingénieur en chef du fameux Junkers Jumo 004 de la Seconde Guerre mondiale. Une version agrandie de ce moteur, de conception identique, devint le Lycoming T55. Les deux moteurs sont désormais produits par Honeywell Aerospace.

VersionsModifier

Désignations militairesModifier

  • T53-L-1B : 860 ch (645 kW) ;
  • T53-L-11 : 825 ch (615 kW) ;
  • T53-L-13B : 1 400 ch (1 044 kW) - Version L-11 améliorée ;
  • T53-L-701 : 1 400 ch (1 044 kW) - Turbopropulseur dérivé utilisé sur les Mohawk et AIDC T-CH-1 ;
  • T53-L-703 : 1 800 ch (1 343 kW) - Version du L-13B à durée de vie allongée.

Désignations civilesModifier

  • T5311A : 1 100 ch (820 kW) ;
  • T5313A : 1 400 ch (1 044 kW) - Version commerciale du L-13 ;
  • T5313B : 1 400 ch (1 044 kW) - Version commerciale du L-13 ;
  • T5317A : 1 500 ch (1 119 kW) - Version améliorée du L-13 ;
  • LTC1K-4K : 1 550 ch (1 156 kW) - Version à entraînement direct du L-13B.

ApplicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Lycoming T53-L-13B Turboshaft », sur www.turbokart.com (consulté le 9 mars 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Bill Gunston, World encyclopedia of aero engines, Phoenix Mill, Gloucestershire, Royaume-Uni, Sutton Publishing, , 5e éd. (ISBN 1-85260-163-9), p. 132.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :