Ouvrir le menu principal

Lycée Richelieu d'Odessa

situé en Ukraine

Vue du lycée Richelieu vers 1910
La rue Richelieu et l'Opéra dans les années 1890.

Le lycée Richelieu d'Odessa, situé au 16 de l'actuelle rue Deribassovskaïa, est un ancien lycée de garçons (en ukrainien : Рішельєвський ліцей, en russe : Ришельевский лицей) fondé en 1816 par le jésuite français Dominique Charles Nicolle (1758-1835), qui donnera naissance par la suite au premier établissement d'enseignement supérieur d'Odessa. Les jésuites le quitteront lorsqu'ils seront expulsés de l'empire russe en 1820.

HistoriqueModifier

Le lycée est fondé grâce à un oukaze d'Alexandre Ier en 1817 sur l'idée de l'ancien gouverneur de Nouvelle Russie et d'Odessa, le Français duc de Richelieu qui en avait fait la demande auprès de l'empereur de toutes les Russies. Le projet n'aboutit qu'après le départ de Richelieu, alors qu'il était devenu chef du gouvernement français. Le comte de Langeron est à cette époque maire d'Odessa. Le lycée ouvre ses portes le et il est organisé selon le modèle du lycée commercial d'Odessa et de l'institut noble. Le jésuite Charles-Eugène Nicole en est le premier directeur et le restera jusqu'en 1820.

Selon les contemporains, l'annonce de l'ouverture du lycée provoqua des larmes de joie au duc de Richelieu. Le Premier ministre écrivit une lettre de remerciement aux habitants d'Odessa et fit don de sa bibliothèque au lycée, ainsi que de treize mille francs. Alexander von Nordmann y enseigna la zoologie et la botanique entre 1832 et 1834 et lui fit don d'une partie de sa collection zoologique en 1849 (aujourd'hui au musée zoologique de l'université d'Odessa). Christian von Steven lui fit don de sa bibliothèque en 1860.

ScolaritéModifier

Le lycée était organisé selon le programme suivant :

  • Classes d'enseignement préparatoire pour les garçons de 8 à 10 ans : catéchisme, grammaire russe, histoire de la Russie, géographie et arithmétique
  • Enseignement littéraire :
  1. classes de grammaire de 10 à 12 ans ;
  2. classes de lettres de 12 à 14 ans ;
  3. classes de rhétorique de 14 à 16 ans.
  • Classes supérieures : apprentissage des mathématiques supérieures, de la physique, de la mécanique, de la logique, de la métaphysique, du droit naturel et civil, des fortifications et de l’artillerie, de 16 à 18 ans.

Par décret de 1837, le lycée sépare les classes supérieures des autres.

Le lycée est divisé en trois sections :

  1. physique et mathématiques,
  2. juridique,
  3. comptabilité.

Ces classes deviennent par oukaze d'Alexandre II à compter du , la base de l'université impériale de la Nouvelle Russie (Императорский Новороссийский университет).

BâtimentModifier

Le lycée se trouve d'abord à l'angle de la rue Deribassovskaïa (rue de Ribas), no 16 et de la rue Langeronovskaïa (rue Langeron), no 17, jusqu'en 1857, puis d'autres bâtiments lui sont joints et le lycée occupe tout le pâté de maisons.

Adam Mickiewicz a loué un appartement donnant sur la cour du lycée en 1825.

Aujourd'huiModifier

L'école no 36, rue Elisavetinskaïa, est dénommée depuis 1989 lycée Richelieu en tant qu’établissement d'enseignement secondaire.

Articles liésModifier

BibliographieModifier

  • Georges Florovsky, Les Voies de la théologie russe, Paris, 1937 ; trad. et notes de J.C. Roberti, Paris, Desclée de Brouwer, 1991, p. 309
  • Auguste Ricard Comarieu dit de Montferrand, Établissement du lycée Richelieu à Odessa, fondé par une ukase de S.M. l'Empereur de toutes les Russies en date du 2 mai 1817, Paris, Didot, 1817 : Deux rapports sur l'établissement du lycée Richelieu à Odessa, approuvés le 2 mai 1817. Organisation et règlement du lycée (administration, bâtiments, budget, personnels, élèves, plan des études). Planches : plan du lycée, élévations et coupe

SourceModifier