Ouvrir le menu principal

Luigi da Porto

écrivain italien
Couverture de Giulietta e Romeo (1530) de Luigi da Porto

Luigi da Porto (Vicence, 1485 – 10 mai 1530) est un écrivain et historiographe italien, surtout connu comme auteur du roman Novella novamente ritrovata, l'histoire de Roméo et Juliette, repris plus tard par William Shakespeare pour son célèbre drame[1].

Stèle commémorative, Contrà Porti, Vicence

HistoireModifier

Luigi da Porto a écrit le roman dans sa villa de Montorso Vicentino près de Vicence. Le titre du livre était Historia novellamente ritrovata di due nobili amanti (« Histoire nouvellement retrouvée de deux nobles amants »), publié vers 1530. L'origine de l'histoire des deux amants est contesté, car da Porto s'est probablement inspiré d'un conte de Masuccio Salernitano intitulé Mariotto e Ganozza, comportant de nombreux éléments repris par le drame de Shakespeare.

Roméo et JulietteModifier

Il s'est probablement inspiré de son histoire personnelle : en 1511, Luigi da Porto est apparemment tombé amoureux de sa cousine Lucina Sarvognan (seize ans). Les conflits au sein des clans étaient vifs. Da Porto étant très proche de l'oncle de Lucina, Antonio Savorgnan en conflit ouvert avec le tuteur de Lucina Girolamo Savorgnan.

Malade, blessé et paralysé suite aux conflits entre clans, Luigi se retire dans sa villa et écrit le roman, situant l'histoire à Vérone dont il apercevait les tours de sa fenêtre, à l'époque de Bartolomeo I della Scala (1301-1304).

Il a dédié l'ouvrage à Lucina qui avait épousé quelqu'un d'autre[2].

Il a créé les noms de Romeus (Roméo) et Giulietta (Juliette) ainsi que les personnages de Mercutio, Tybalt, Laurence et Paris.

BibliographieModifier

  • (it) Carlo Pulsoni, Bembo correttore di Luigi Da Porto? « Aevum », LXVII, , p. 501-518.
  • (en) Nicole Prunster, Romeo and Juliet Before Shakespeare: Four Early Stories of Star-crossed Love (Renaissance and Reformation Texts in Translation, No. 8), Toronto, Centre for Reformation and Renaissance Studies, 2000, p.  6, (ISBN 0-7727-2015-0).
  • (it)Albino Comelli, Francesca Tesei, Giulietta e Romeo: l’origine friulana del mito (Biblioteca 80), Firenze, L’Autore Libri, 2012. (ISBN 9788851725440)

Notes et référencesModifier

  1. (en) Peter Brand, Lino Pertile, The Cambridge History of Italian Literature, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-43492-0), p. 227
  2. (en) E. Muir, Mad blood stirring: vendetta in Renaissance Italy, Johns Hopkins University Press, , p. 87.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :