Ouvrir le menu principal

Luigi Simoni

footballeur italien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simoni.

Gigi Simoni
Image illustrative de l’article Luigi Simoni
Biographie
Nom Luigi Simoni
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (80 ans)
Lieu Crevalcore (Italie Drapeau : Italie)
Période pro. 19591974
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1955-1959Drapeau : Italie Fiorentina
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1959-1961Drapeau : Italie Mantoue47 (10)
1961-1962Drapeau : Italie Naples11 (1)
1962-1964Drapeau : Italie Mantoue48 (7)
1964-1967Drapeau : Italie Torino81 (18)
1967-1968Drapeau : Italie Juventus16 (0)
1968-1971Drapeau : Italie Brescia100 (12)
1971-1974Drapeau : Italie Genoa88 (13)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1974-1978Drapeau : Italie Genoa
1978-1980Drapeau : Italie Brescia
1980-1984Drapeau : Italie Genoa
1984-1985Drapeau : Italie Pise
1985-1986Drapeau : Italie Lazio
1986-1987Drapeau : Italie Pise
1987-1988Drapeau : Italie Genoa
1988-1989Drapeau : Italie Empoli
1989-1990Drapeau : Italie Cosenza
1990-1992Drapeau : Italie Carrarese
1992-1996Drapeau : Italie Cremonese
1996-1997Drapeau : Italie Naples
1997-1999Drapeau : Italie Inter Milan
1999-2000Drapeau : Italie Plaisance
2000-2001Drapeau : Italie Torino
2001-2002Drapeau : Bulgarie CSKA Sofia
2002-2003Drapeau : Italie Ancône
2003-2004Drapeau : Italie Naples
2004-2005Drapeau : Italie Sienne
2005-2006Drapeau : Italie Lucchese
2011-2012Drapeau : Italie Gubbio
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Luigi Simoni, plus connu sous le nom de Gigi Simoni[1] (né le à Crevalcore en Émilie-Romagne), est un joueur, entraîneur et dirigeant de football italien.

Il a évolué lors de sa carrière au poste de milieu offensif.

BiographieModifier

JoueurModifier

Il fait partie de l'effectif de l'Associazione Calcio Mantova de Edmondo Fabbri, promus en Serie A[2]. En 1961, il rejoint le Napoli, en Serie B, avec qui il remporte la Coppa Italia[3], avant de retourner à Mantoue[2], avec qui il débute en tant que titulaire en première division, le 7 octobre 1962 contre le Lanerossi Vicence. Il dispute deux saisons de Serie A, dont une avec le Torino, en 1964, formant un duo offensif avec Luigi Meroni[4], inscrivant 10 buts (son record personnel en une saison).

Il reste en granata pendant trois saisons, avant de rejoindre la Juventus en 1967[5] (pour qui il joue son premier match le lors d'un match nul 0-0 contre Varese). En bianconero, il ne parvient pas à s'imposer, disputant seulement 11 matchs en championnat. À la fin de la saison, il accepte un transfert en Serie B à Brescia, avec qui il obtient une promotion en Serie A. Il termine sa carrière en 1974, à 35 ans, après une brève période au Genoa.

Au total, il dispute 368 matchs professionnels (pour 62 buts)[6], dont 187 en Serie A, pour 32 buts. Il est également convoqué 3 fois en équipe d'Italie par Edmondo Fabbri.

Entraîneur et dirigeantModifier

Il commence tout de suite après sa carrière de joueur une carrière d'entraîneur, remplaçant Guido Vincenzi[7] sur le banc du Genoa en Serie B au cours de la saison de Serie B 1974-1975[8].

Il quitte ensuite Gênes, entraînant deux ans Brescia, avant de retourner chez les Grifoni.

De 1984 à 1990, il ne reste pas dans un club pour plus d'une saison, entraînant entre autres Pise en Serie A[6], puis la Lazio, encore Pise, encore le Genoa, Empoli et Cosenza, toujours en première division[6].

En 1990, il rejoint la Serie C1 pour prendre les rênes de Carrarese Calcio[6].

Il guide ensuite pendant quatre ans l'Unione Sportiva Cremonese[9], avec qui il obtient une promotion. Avec Cremonese, il remporte en 1993 le Torneo Anglo Italiano, les grigiorossi battant à Wembley en finale Derby County par 3-1[9]. Il rejoint ensuite le Napoli à l'été 1996, emmenant la formation de Campanie en finale de la Coppa Italia[10].

La saison suivante, il prend en main l'Inter Milan avec qui il remporte la Coupe UEFA 1997-1998, battant 3-0 la Lazio en finale à Paris, et obtient une seconde place en championnat italien, après avoir été en tête lors des 16 première journées. Il remporte au cours de cette saison le panchina d'oro[11] (meilleur entraîneur de Serie A).

Il entraîne ensuite Piacenza[12] et le Torino[13], avant de rejoindre le banc du CSKA Sofia en Bulgarie, où il obtient la 3e place[6] (seule et unique expérience à l'étranger), puis celui de l'Ancona, qu'il emmène en Serie A[6]. Il retourne ensuite au Napoli pour une brève période en 2003-2004[6], avant de rejoindre Sienne en Serie A[6].

En 2003, à l'occasion du centenaire de l'Unione Sportiva Cremonese, il est élu « entraîneur du siècle » par les grigiorossi[10].

En 2005-2006, il est sur le banc de Lucchese en Serie C1, avant d'en devenir le directeur technique[14]. Le 25 février 2009, il assure par intérim le poste de directeur technique de Gubbio. Il ne garde à la fin de la saison que ce dernier poste, laissant celui d'entraîneur, obtenant une promotion en Serie B avec Vincenzo Torrente comme entraîneur[1],[15].

Il signe ensuite un contrat avec l'Associazione Sportiva Gubbio 1910 pour la saison de Serie B 2011-2012[16].

Le 18 octobre 2011, à 72 ans, il retourne s'assoir sur le banc en tant qu'entraîneur, pour remplacer Fabio Pecchia à Gubbio[15],[17].

PalmarèsModifier

Palmarès joueurModifier

  Naples
 
  Genoa

Palmarès entraîneurModifier

  Genoa
 
  Genoa
 
  Cremonese
 
  Inter Milan

IndividuelModifier

  • Meilleur entraîneur de l'année en Serie A :

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier