Ouvrir le menu principal

Ludovic Chorgnon
Image illustrative de l’article Ludovic Chorgnon
Contexte général
Sport Ultra-triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (48 ans)
Lieu de naissance Roanne (Loire)
Taille 1,80 m
Poids de forme 66 - 68 kg
Surnom Ludo le Fou[1]

Ludovic Chorgnon, né le à Roanne (Loire), est un ultra-triathlète français.

Il est particulièrement connu pour avoir enchaîné en 2015, 41 triathlons sur distance ironman — 41 comme le numéro du Loir-et-Cher où il réside[2] — en 41 jours[3]. Il accède ainsi au Guinness des records[4],[5].

BiographieModifier

  Images externes
  Ludovic Chorgnon
  Ludovic et Georges Chorgnon

Dès l'enfance, Ludovic Chorgnon pratique différents sports; football, natation, cyclisme, tennis et surf. Il découvre également le marathon à l'âge de 18 ans[6]. Ludovic est chef d’entreprise dans le secteur de la communication et des ressources humaines, il est titulaire d'une maîtrise d'informatique de gestion[6]. Supporteur de l'A.S Saint-Étienne depuis son enfance pour leur palmarès et leur état d'esprit, il réside à Vendôme avec sa femme et ses trois enfants[5].

Son père, Georges Chorgnon, a soutenu Ludovic à faire du sport dès sa plus jeune enfance. Ancien sportif accompli en natation, cyclisme et football, il a œuvré toute sa vie pour rendre ces sports accessibles à tous. Aujourd'hui paralysé sur un fauteuil et atteint de la maladie de parkinson, d'un syndrome cérébelleux, de la maladie osseuse de Paget, les deux hommes ont réalisé l'exploit de faire un triathlon longue distance, le 30 mai 2010, à Vendôme, unis face au handicap[7].

RecordModifier

Événement organisé du 1er juillet au 10 août 2015[8], Ludovic Chorgnon a effectué chaque jour un triathlon de distance ironman soit de 3.8 km de nage, 180.2 km de vélo et un marathon[5].

Au total, cela représente : 155.8 km de nage, 7 380 kilomètres de vélo et 1 730 kilomètres de course à pied[5]. Le record lui-même est surnommé le Défi 41.

Il a sollicité lui-même des contrôles antidopage réguliers. Au niveau médical et pendant le record, il était suivi par le docteur Alain Aumarechal[5].

Durant 41 jours, huit kinésithérapeutes se sont relayés avec un massage de 1h30 à 2h par jour en fonction de ses besoins physique[9].

Ludovic Chorgnon a brûlé quotidiennement entre 8 000 et 9 000 kilocalories[10].

Distances et détails[8] :

  • 155,8 km de natation à la piscine municipale des Grands Prés, à Vendôme.
  • 7 380 km de vélo : 328 boucles de 22,5 km allant de Vendôme à Renay.
  • 1 730 km à pied : 7 boucles d’un parcours de 6 km incluant 6 km au cœur de Vendôme.
  • Budget : 154 800 € financé par des partenaires privés et publics[11].
  • Homologation au Livre Guinness des records (présence de commissaires pour valider le record du monde).
  • Chaque jour, une association caritative est mise à l'honneur pour qu'elle collecte des fonds grâce à ce moment de visibilité[12].

ExpériencesModifier

Ludovic Chorgnon a bouclé les courses à pied les plus dures au monde dans toutes sortes de conditions[13] :

  • 7 Diagonales des Fous (traversée de 165km de l’île de la Réunion)[12]
  • 1 Badwater (216km d’une traite dans la Vallée de la mort par 55 degrés)
  • 1 Spartathlon (245km non-stop en Grèce)
  • 2 Marathon des Sables (250km en autosuffisance dans le désert Marocain)
  • 1 Grand Raid Sahara (250km dans le désert Mauritanien)
  • 1 Everest Sky Race (250km au Népal entre 5 et 6.000m d’altitude)
  • 1 Ascension du Kilimandjaro en courant (5895m d’altitude en Tanzanie)
  • 2 Embrunman (3,8km de natation, 188km de vélo et 42,2km de course à pied dans les Alpes)
  • 1 Altriman (3,8km de natation, 190km de vélo et 42,2km de course à pied dans les Pyrénées)
  • 1 Brutal Extreme Triathlon - le Double Ironman du Pays de Galles (7,6km de natation, 360km de vélo et 84,4km de course à pied)
  • 1 Evergreen 228, (4km de natation, 190km de vélo et 42,1km de course à pied avec 7850m de D+)
  • 1 Comrades (plus ancien ultra au monde en Afrique du Sud)
  • 1 Himal Race (900km entre Tibet et Népal entre 5 et 6000m d’altitude)
  • 1 Rovaniemi 150 (150km sur le Cercle Polaire par -30 à -40°C)[14]
  • 1 Enduroman ( 140km de course à pied, Traversée de la manche à la nage, environ 34km, 300 km de vélo) [15]

RéférencesModifier

  1. « Ludovic Chorgnon, le triathlète fou ! », sur kilometreclub.fr (consulté le 13 mars 2017).
  2. « Dans les pas du vrai Ironman », sur lequipe.fr.
  3. « L'autre saga Ironman », sur lequipe.fr (consulté le 10 août 2015).
  4. « Le français Ludovic Chorgnon dans le "Guinness Book" pour avoir couru 41 Ironman », sur rtl.fr, .
  5. a b c d et e « « Ludo le fou », 41 triathlons en 41 jours en l’honneur de Loir-et-Cher », Le Monde, .
  6. a et b « Ludo ou l'éloge de la folie », sur centre-presse.fr (consulté le 13 mars 2017).
  7. « Unis face au handicap », sur proteor.fr (consulté le 13 mars 2017).
  8. a et b [PDF]« Ludo l'aventurier », sur loiretcher-lemag.fr (consulté le 13 mars 2017).
  9. Sabine Dechaume, « Un sportif hyper actif et hors normes », sur lepape-info.com, (consulté le 13 mars 2017).
  10. « Un Français dispute 41 Ironman en 41 jours ! », sur 24heures.ch, (consulté le 16 août 2015).
  11. [PDF]« Ludovic est parti seul, mais il est arrivé avec tous ! », sur experts-comptables-orleans.fr (consulté le 13 mars 2017).
  12. a et b [PDF]« En quoi consiste le Défi 41 ? », sur macandco.fr (consulté le 13 mars 2017).
  13. « Qui est Ludovic Chorgnon ? », sur unis-face-au-handicap.fr (consulté le 13 mars 2017).
  14. « A l'assaut du cercle polaire », sur titrespresse.com (consulté le 13 mars 2017).
  15. « Un nouveau défi réussi pour Ludo le fou » (consulté le 31 aout 2018).

Liens externesModifier