Ouvrir le menu principal

Louis de Foix (ingénieur)

ingénieur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis de Foix (homonymie).

Louis de Foix (né vers 1535 à Paris - mort en 1602) est un horloger, ingénieur et architecte français.

Sommaire

BiographieModifier

Louis de Foix serait né vers 1535 à Paris et pourrait être membre d'une famille noble originaire du comté de Foix. Encore mal connu, le parcours de ce touche-à-tout étonnant de génie débute vers 1560, quand il est appelé en Espagne auprès du roi Philippe II. Il exerce d'abord ses talents d'horloger et de mécanicien, avant de se faire remarquer pour d'autres qualités. C'est ainsi qu'il se voit confier la direction des grands travaux hydrauliques qui sont entrepris à Tolède et qu'il est associé au gigantesque chantier de construction du palais de l'Escurial, dans les environs de Madrid. C'est probablement à ce moment-là que naît sa vocation d'architecte.

De retour en France, il est avant tout reconnu pour ses compétences d'ingénieur, en particulier quand il est sollicité pour travailler au pont de Pirmil, à Nantes entre 1567 et 1568. À partir de 1571, il dirige pendant plusieurs années, jusqu'en 1578, à la demande du roi de France, Charles IX, le grand chantier de détournement du cours de l'Adour, en aval de Bayonne. Il se consacre également, de 1572 à 1573, puis en 1584 et en 1592, à la réparation des fortifications de la ville.

On lui doit aussi la construction du phare de Cordouan, à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, auquel il consacre 18 ans de sa vie et toute sa fortune. Son fils, Pierre de Foix, reprend sa succession mais ruiné, il transmet le flambeau à François Beuscher, ancien conducteur de travaux de Louis de Foix qui termine son œuvre en 1611, soit 27 ans après la signature du contrat passé entre Louis de Foix et le maréchal de Matignon.

RéalisationsModifier

Fixation de l'embouchure de l'AdourModifier

Le projet prévoyait :

  • la construction d'une digue de charpente et de maçonnerie (digue du Trossoat), pour "faire la fermeture de la rivière"
  • le creusement d'un canal de 900 toises de longueur (1 800 mètres), et de profondeur suffisante pour "recevoir le cours de la rivière en la mer, après être détournée et fermée de son premier cours ordinaire"

Le 28 octobre 1578 l'Adour débouqua dans l'océan

TitulatureModifier

  • 1582 : il reçoit le titre de valet de chambre du roi
  • 1592 : ingénieur du roi pour la Guyenne
  • +/- 1598 : anoblissement, et acquisition du titre de seigneur de Favières, près de Mosnac et Pons en Saintonge

DiversModifier

Sources et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Claude Grenet-Delisle - Louis de Foix : Horloger, ingénieur, architecte de quatre rois - Fédération historique du Sud-Ouest (Recherches et travaux d'histoire sur le Sud-Ouest de la France) - 1998 - (ISBN 2-854080343) - 342 pages