Louis de Bigault de Signemont

Louis de Bigault de Signemont
Louis de Bigault de Signemont

Naissance
Le Claon (Meuse)
Décès (à 64 ans)
Neuvilly-en-Argonne Meuse
Origine Drapeau de la France France
Arme infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1746-1793
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Autres fonctions Maire de Neuvilly-en-Argonne
Famille Famille de Bigault

Louis de Bigault de Signemont, né le à Le Claon Meuse, mort le à Neuvilly-en-Argonne (Meuse), est un général français de la révolution.

États de serviceModifier

Cadet au régiment d'infanterie de Chartres en 1746, lieutenant en second le , il devient lieutenant en premier le . En 1758, il est blessé au genou à la bataille de Crevelt. Capitaine-commandant le , lieutenant-colonel des grenadiers royaux du régiment de Lorraine le , il est réformé le pour raisons d’âge et nommé maréchal de camp.

Il profite des événements de l’époque pour organiser la première garde nationale et de se faire nommer le lieutenant-colonel en chef du 1er bataillon de la Meuse, et c’est grâce à cette fonction qu’il commande l'escorte qui ramène Louis XVI de Varennes à Sainte-Menehould, où il remet le roi au commandant de la garde nationale parisienne. Le , il est remis en activité et prend le commandement de la citadelle de Longwy, puis au mois d’avril 1793 la place de Sarrelouis.

Il est destitué comme noble le . Maire de Neuvilly-en-Argonne, son corps est retrouvé le 6 fructidor an IV () dans la forêt d’Argonne.

DistinctionsModifier

  • Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

SourcesModifier