Louis d'Aguillon

ingénieur militaire et général français
Louis d'Aguillon
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Arme
Grade militaire
Lieu de détention
Distinction
Archives conservées par

Louis d'Aguillon, né à Toulon le et décédé à Londres en 1812, est un ingénieur militaire et général français, au corps royal du génie.

BiographieModifier

 
La fontaine du boulevard d'Aguillon à Antibes

Bien qu'issu d'une famille non noble, Aguillon montra très jeune un intérêt pour la chose militaire. Il ne pouvait donc compenser ce handicap pour sa carrière que par le mérite. Afin de suivre son professeur de mathématiques jésuite nommé aumônier sur le Borée voguant vers Constantinople, il se fit enrôler à bord comme pilotin surnuméraire le .

En 1744, il fut admis avec succès à l'École royale du génie de Mézières. Après avoir subi les épreuves menant au brevet d'ingénieur, il fut nommé lieutenant à Strasbourg. En 1759, il fut nommé capitaine et en 1777 il fut nommé ingénieur en chef à Antibes avec le titre de brigadier des armées du Roi. En 1786, il prit la charge de la brigade principale de Bastia et le , il fut promu maréchal de camp.

En , Louis XV décerne par édit des titres de noblesse à tous les officiers généraux non nobles; Louis est donc affublé dès sa nomination de brigadier (colonel) d'un particule : d'Aguillon. Il réussit à désensabler le Var et le rendre navigable. Il fait renaître l'aqueduc romain de Fontvieille qui va approvisionner la place d'Antibes en eau.

D'Aguillon allait être rattrapé par la Révolution qui sévit spécialement à Toulon. Après avoir déposé sa contribution patriotique en 1789, il déposa en 1792 sa croix de Saint-Louis. En , il fut enfermé au fort Lamalgue jusqu'à la fin de ce mois. d'Aguillon devint brièvement commandant de ce fort aux mains des royalistes mais démissionna en août et le , les Anglais entrèrent dans le fort de Toulon pour le compte du Roi. Lorsque Toulon fut repris par les Français, d'Aguillon dut fuir en Angleterre, où il écrivit ses Mémoires et mourut en 1812.

GénéalogieModifier

  • Louis d'Aguillon est le fils de Pierre-François-César Aguillon (°Toulon, 1696), trésorier provincial de Marine et Paule Lajard, dont dix enfants, parmi lesquels:
    • Louis Aguillon ;
      • son unique fille épousa un gentilhomme flamand, M. de Madre ;
    • Étienne, qui devient capitaine de marine ;
    • Gabriel (+1827), avocat au Parlement de Provence, puis magistrat et enfin président de la Cour Royale d'Aix ;
    • Joseph, commerçant ;
    • François, ingénieur civil chargé e.a. de l'approfondissement du port de Toulon (1744) ;

SourcesModifier

Liens externesModifier