Louis Alexandre de Corancez

archéologue et mathématicien, fut Consul de France à Alger puis Bagdad
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Corancez (homonymie).
Louis Alexandre de Corancez
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Nationalité
Activité
Père
Fratrie

Louis Alexandre Olivier de Corancez, né à Paris le 23 septembre 1770 et mort à Asnières le 2 juillet 1832, est un orientaliste français.

Son père était l'avocat et homme de lettres Guillaume Olivier de Corancez, proche de Jean-Jacques Rousseau, et sa mère Jeanne Romilly, fille de Jean Romilly, horloger et homme de lettres né à Genève, rédacteur de quelques articles de l'Encyclopédie.

Il a fait partie de l'Expédition d'Égypte, devenant membre de l'Institut d'Égypte le 4 juillet 1799, dans la section d'économie politique.

De retour en France, il devient consul à Alep, puis à Bagdad. Il meurt à Asnières lors de l'épidémie de choléra[1].

Sa sœur Clémentine (1775-1810) était mariée avec Antoine Dubois, baron Dubois et de l'Empire, qui participa comme lui à l'Expédition d'Égypte. Sa sœur cadette, la femme de lettres Marie-Julie de Corancez (1779-1849) était mariée au conventionnel Jean-Baptiste Cavaignac.

PublicationsModifier

  • Histoire des Wahabis: depuis leur origine jusqu'à la fin de 1809, Paris, Crapart, 1810
  • Itinéraire d'une partie peu connue de l'Asie Mineure, Paris, Renouard, 1816

Notes et référencesModifier

  1. Edouard de Villiers du Terrage, Journal et souvenirs sur l'expédition d'Égypte, mis en ordre et publiés par le baron Marc de Villiers du Terrage, Paris, E. Plon, Nourrit, 1899, et L'Expédition d'Égypte 1798-1801, Journal et souvenirs d'un jeune savant, Paris, Cosmopole, 2001 et 2003, p. 358

Liens externesModifier