Ouvrir le menu principal

Lotfi Maherzi est un professeur des universités algérien, spécialiste des sciences de l'information et de la communication, ainsi que du cinéma algérien.

BiographieModifier

Lofti Maherzi étudie le cinéma à l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC, ancêtre de La Fémis). Il est docteur d'État en sciences politiques (Université de Paris II) et licencié en droit (Université d'Alger). Spécialiste des médias et des nouvelles technologies[1], il enseignera à l’université d’Alger, de Tunis, de Corté, de Paris VIII[2] et de Versailles St Quentin avant d'entamer, en 1990, une carrière de consultant en communication[3]. Lofti Maherzi fut également recteur de l’Université de la formation continue à l'Université d'Alger de 1989 à 1995. Il a collaboré à de nombreuses revues, notamment à la revue littéraire Algérie-Actualité[4], et a publié un essai sur le cinéma algérien (Le cinema algérien : institutions, imaginaire, ideologie), inspiré de sa thèse de sciences politiques (La cinématographie algérienne. Essai sur l'intégration politique par le cinéma[5]).

BibliographieModifier

  • Le cinema algérien : institutions, imaginaire, idéologie, Alger, Société nationale d’édition et de diffusion, 1980

NoteModifier