Lonely Drifter Karen

groupe de space rock
Lonely Drifter Karen
Description de cette image, également commentée ci-après
Lonely Drifter Karen, novembre 2009
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Autriche Autriche,Drapeau de l'Espagne Espagne et Drapeau de la France France
Labels Crammed Discs
Site officiel www.lonelydrifterkaren.com
Composition du groupe
Membres Tanja Frinta (chant & guitare)
Marc Melià Sobrevias (claviers)
Clément Marion (guitare)
Maxime Malon (percussions)
Anciens membres Giorgio Fausto Menossi (percussions)

Lonely Drifter Karen est un groupe de musique composé de Tanja Frinta, Marc Meliá Sobrevias, Clément Marion[1] et Maxime Malon[réf. nécessaire].

Leur musique combine pop et folk avec des influences de cabaret berlinois, de rock indie et de jazz.

Le nom de « Lonely Drifter Karen » vient du film Les Idiots de Lars von Trier ; Tanja a justifié ce nom pour l'aspect féminin de « Karen », le caractère nomade de « drifter », et la mélancolie de « lonely »[2].

Parcours artistiqueModifier

Influencée dès l'enfance par les comédies musicales vues dans les théâtres et salles de cinéma de sa ville natale de Vienne, Tanja Frinta commence à écrire des chansons dès l'adolescence. Elle écoute également beaucoup de post-punk, et fonde un trio indie-pop féminin dans lequel elle chante et joue de la guitare. Elle part vivre à Gothenburg (Suède), et enregistre un EP 4 titres qui paraît sur le label viennois Fettkakao.

À la recherche d'autres musiciens partageant son amour de la musique de cabaret expressionniste, Tanja rencontre Marc Meliá Sobrevias via MySpace, et part s'installer à Barcelone. Le duo est rejoint par le batteur italien Giorgio Menossi. Ensemble, ils enregistrent l'album Grass Is Singing, qui paraît en chez Crammed Discs, et séduit rapidement la presse et les publics européens.

Le groupe tourne en France (notamment dans le cadre du festival Les Femmes s'en mêlent, ainsi qu'aux primeurs de Massy ou au festival Europavox), en Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne, Suisse, Autriche, Italie, Pologne, Espagne, Luxembourg et Pays-Bas.

En , la chanson True Desire est sélectionnée pour illustrer une publicité télévisuelle pour les chaussures Clarks en Grande-Bretagne[3].

Actuellement basés à Bruxelles et à Barcelone, les membres de Lonely Drifter Karen ont enregistré un deuxième album intitulé Fall of Spring en 2010, et un troisième album intitulé Poles en 2012.

ParutionsModifier

AlbumsModifier

  • Poles Crammed Discs, 2012
  1. Three Colors Red
  2. Eyes Of A Wolf
  3. Soul Traveler
  4. Dizzy Days
  5. Comet
  6. Henry Distance
  7. Rain in Beijing
  8. Velvet Rope
  9. Traffic Lights
  10. Appetite
  11. Brand New World
  12. Hunters To Heaven's Wild
  13. Exactly Ligh
  1. Dis-In-Motion
  2. Show Your Colours
  3. Russian Bells
  4. Railroad
  5. Ready To Fall
  6. Something's Scorching
  7. A Roof Somewhere
  8. Julien
  9. Eventually
  10. Side By Side
  11. Wonderous Ways
  12. Seeds (feat. Emily Jane White)
  13. Seasonal Things (Download Bonus Track)
  1. This World is Crazy
  2. The Angels Sigh
  3. Passengers of The Night
  4. The Owl Moans Low
  5. Climb
  6. Casablanca
  7. Professor Dragon
  8. Salvation
  9. Carousel Horses
  10. True Desire
  11. Giselle
  12. No True Woman
  13. La Hierba Canta

EPModifier

  1. The Owl Moans Low
  2. Stray Melodies
  3. River
  1. The Pure Heart Sin
  2. Beautiful Shock
  3. Some Summer Days
  4. Sweet (Swing) Time

Musique de filmModifier

Light me the Way, soundtrack from court métrage Margarita, Hampa Studios 2010

VideosModifier

  • The Owl Moans Low (réal. Christina Luschin)
  • This World Is Crazy (Live In Paris) (réal. Elsa Dahmani)
  • This World Is Crazy (réal. Miguel Eek)

CollaborationModifier

En 2009, le groupe collabore à l'album de Olivia Ruiz, Miss Météore, avec la chanson en duo When the night comes.

Notes et référencesModifier

  1. Lonely Drifter Karen sur pointculture.be
  2. S. Deschamps, « Grass is singing », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  3. Video de publicité sur la chaîne de clarksshoes sur Youtube

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :