Ouvrir le menu principal

London-Surrey Cycle Classic 2011

London-Surrey Cycle Classic 2011
Généralités
Course
1re London-Surrey Cycle Classic
Date
Distance
140,3 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
138
Coureurs à l'arrivée
130
Vitesse moyenne
42,475 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 1re édition de la London-Surrey Cycle Classic, a eu lieu le dimanche et se dispute dans Londres et le comté de Surrey. L'épreuve sert de répétition en vue des Jeux olympiques de 2012 et est classée 1.2 de l'UCI Europe Tour 2011.

Effectuée essentiellement par des équipes nationales, l'épreuve est remportée par le coureur britannique Mark Cavendish qui s'impose au sprint au terme de 140,3 kilomètres de course. La deuxième place revient à l'Italien Sacha Modolo devant le Français Samuel Dumoulin.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

L'épreuve débute et s'achève à Londres, dans The Mall, près de Buckingham Palace. Le parcours s'étend sur 140 kilomètres. À la suite du départ londonien, les coureurs disputent un parcours de 140,3 kilomètres entre la ville de Londres et le comté de Surrey. La course comporte deux difficultés dont la dernière se situe à 49 kilomètres de l'arrivée[1].

ParticipantsModifier

Véritable répétition de l'épreuve en ligne des Jeux olympiques de 2012, chaque équipe n'a le droit d'aligner que 5 participants. Les équipes alignées sont des équipes nationales accompagnées d'équipes continentales britanniques, ce qui ne sera pas le cas pour ces dernières lors des Jeux olympiques. 28 équipes de 5 coureurs sont au départ[2].

Récit de la courseModifier

L'échappée initiale de la course est composée de trois coureurs britanniques, Tom Murray, Liam Holoham et Kristian House, ainsi que d'un coureur brésilien, Cleberson Weber. L'avance de ces 4 hommes atteint au maximum 6 minutes et 32 secondes[3]. La montée finale permet de faire une sélection parmi les coureurs de tête. Le Brésilien Weber est le premier coureur décroché, avant que Murray ne le soit à son tour à cause d'une chute[4]. À 30 kilomètres de l'arrivée Luca Paolini et Heinrich Haussler sortent du peloton mais ne creusent pas d'écart. À 5 kilomètres de l'arrivée, Kurt Asle Arvesen attaque en tête d'un peloton regroupé et mené par l'équipe britannique. Son avance ne dépasse pas les 10 secondes et il est rapidement rejoint. La course se dirige donc vers un sprint massif, sprint auquel ne participe toutefois pas Tyler Farrar, victime d'une chute qui ne laisse qu'une vingtaine de coureurs se disputer la victoire. Mark Cavendish s'impose au sprint disputé dans l'avenue the Mall. Il devance Sacha Modolo et Samuel Dumoulin[3],[4],[5].

Classement finalModifier

Coureur Pays Équipe Temps
1 Mark Cavendish   Royaume-Uni Royaume-Uni en 3 h 18 min 11 s
2 Sacha Modolo   Italie Italie m.t
3 Samuel Dumoulin   France France m.t
4 Stuart O'Grady   Australie Australie m.t
5 Michał Gołaś   Pologne Pologne m.t
6 Borut Božič   Slovénie Slovénie m.t
7 Alexander Kristoff   Norvège Norvège m.t
8 Matthew Goss   Australie Australie m.t
9 Ian Bibby   Royaume-Uni Motorpoint m.t
10 Andrew Tennant   Royaume-Uni Rapha Condor-Sharp m.t

Notes et référencesModifier

  1. (en) Daniel Benson, « London Clash: Cavendish, Farrar and Boonen head for Olympic test event », sur cyclingnews.com (consulté le 15 août 2011)
  2. [PDF](en) « London-Surrey Cycle Classic Sunday 14 August », sur londonpreparesseries.com (consulté le 15 août 2011)
  3. a et b (en) « Cavendish lays down London 2012 marker », sur cyclingnews.com (consulté le 15 août 2011)
  4. a et b « Mark Cavendish prend rendez-vous », sur cyclismactu.net (consulté le 15 août 2011)
  5. (en) « Men Elite London Surrey Cycle Classic (GBR/1.2) 14 Aug 2011 - Road race: London - London », sur uci.ch (consulté le 15 août 2011)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :