Ouvrir le menu principal

Ljupčo Jordanovski

Ljupčo Jordanovski
(mk) Љупчо Јордановски
Illustration.
Fonctions
Président de l'Assemblée de Macédoine

(2 ans, 8 mois et 14 jours)
Législature IVe
Prédécesseur Nikola Popovski
Successeur Ljubiša Georgievski
Président de la République de Macédoine
(intérim)

(2 mois et 16 jours)
Président du gouvernement Branko Crvenkovski
Prédécesseur Boris Trajkovski
Successeur Branko Crvenkovski
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Štip (Yougoslavie)
Date de décès (à 57 ans)
Lieu de décès Skopje (Macédoine)
Nationalité Macédonienne
Parti politique SDSM (1991-2007)
PSD (2007-10)
Diplômé de Université de Zagreb
Université de Californie du Sud
Profession Ingénieur
Religion Christianisme orthodoxe

Ljupčo Jordanovski
Présidents de la République de Macédoine
Présidents de l'Assemblée de Macédoine

Ljupčo Jordanovski (en macédonien : Љупчо Јордановски), né le à Štip et mort le à Skopje, est un homme d'État macédonien.

Il est président de l'Assemblée entre 2003 et 2006. À ce titre, il exerce par intérim les fonctions de président de la République en 2004.

BiographieModifier

FormationModifier

Il est diplômé en génie électrique de l'université de Zagreb en 1975. En 1985, il obtient un doctorat de l'université de Californie du Sud.

PolitiqueModifier

Il intègre en 1991 le bureau de l'Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM), puis le comité central en 1995. Au cours des élections législatives du , il est élu député.

Le , Ljupčo Jordanovski est élu président de l'Assemblée en remplacement de Nikola Popovski. Il devient président de la République par intérim le , à la suite du décès de Boris Trajkovski dans l'accident de son avion en Bosnie-Herzégovine.

Il convoque une élection présidentielle anticipée au mois de , largement remportée au second tour par le social-démocrate Branko Crvenkovski. Il lui transmet ses pouvoirs le .

Diplomatie et fin de vieModifier

Il est nommé ambassadeur aux États-Unis par le gouvernement de Vlado Bučkovski le , au lendemain de la défaite de la SDSM aux élections législatives, et conserve la présidence du Parlement jusqu'en août. Le gouvernement issu de ce scrutin le rappelle fin décembre. En 2007, il quitte les sociaux-démocrates et fonde le Parti des démocrates libres (PSD).

Il meurt à Skopje le , à 57 ans, de manière inattendue.

Vie privéeModifier

Il est marié et père de trois enfants[1].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier