Ouvrir le menu principal

Liste des chefs d'État de Syrie

page de liste
(Redirigé depuis Liste des présidents de Syrie)

Président de la République arabe syrienne
Image illustrative de l’article Liste des chefs d'État de Syrie
Armoiries de la Syrie

Image illustrative de l’article Liste des chefs d'État de Syrie
Titulaire actuel
Bachar el-Assad
depuis le

Création
(en tant que président de la République syrienne)
Mandant Suffrage direct
Durée du mandat 7 ans
(limité à deux mandats consécutifs)
Premier titulaire Choukri al-Kouatli
Résidence officielle Palais présidentiel de Damas

Le président de la République arabe syrienne est le chef d'État de la Syrie ; d'après la Constitution de 2012, il est élu au suffrage direct pour un mandat de sept ans et ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs contrairement à la période antérieure à la réforme constitutionnelle du .

Sommaire

ListeModifier

Royaume arabe de Syrie (1918-1920)Modifier

Nom Portrait Naissance-décès Début de règne Fin de règne Titre
Fayçal Ier   1883-1933 5 octobre 1918 28 juillet 1920 Roi de Syrie (Hachémites)

Mandat français en Syrie (1920-1946)Modifier

Nom Portrait Naissance-décès Début de mandat Fin de mandat Fonction Parti politique
Soubhi bey Barakat   1883-1939 28 juin 1922 31 décembre 1924 Président Indépendant
Soubhi bey Barakat   1883-1939 1er janvier 1925 21 décembre 1925 Chef de l'État
François Pierre-Alype (intérim)   1853-1932 9 février 1926 28 avril 1926
Damad-i Shariyari Ahmad Nami Bay   1840-1928 28 avril 1926 15 février 1928 Indépendant
Taj-Eddine el-Hasani (intérim)   1885-1943 15 février 1928 19 novembre 1931 Indépendant
Léon Solomiac (intérim)   1873-1960 19 novembre 1931 11 juin 1932
Mohammed Ali Bay al-Abid   1867-1939 11 juin 1932 21 décembre 1936 Président Nommé par la France
Hachem al-Atassi (1re fois)   1875-1960 21 décembre 1936 7 juillet 1939 Bloc national
Bahij al-Khatib   1895-1981 10 juillet 1939 4 avril 1941 Président du Conseil des commissaires Nommé par la France
Khalid al-Azm (intérim)   1903-1965 4 avril 1941 16 septembre 1941 Président Indépendent
Taj-Eddine el-Hasani   1885-1943 16 septembre 1941 17 janvier 1943 Indépendent
Jamil al-Ulshi (intérim)   1883-1951 17 janvier 1943 25 mars 1943 Indépendent
Ata al-Ayoubi   1877-1951 25 mars 1943 17 août 1943 Chef de l'État Indépendant
Choukri al-Kouatli (1re fois)   1891-1967 17 août 1943 17 avril 1946 Président Parti national syrien

République syrienne (1946-1958)Modifier

Nom Image Né-Mort Début de mandat Fin de mandat Fonction Parti politique
Choukri al-Kouatli (1re fois)   1891-1967 17 avril 1946 30 mars 1949 Président de la République Parti national syrien
Husni al-Za'im   1897-1949 30 mars 1949 14 août 1949 Militaire/Parti social nationaliste syrien
Sami al-Hinnawi   1898-1950 14 août 1949 15 août 1949 Président du Conseil militaire suprême Militaire
Hachem al-Atassi
(2e fois)
  1875-1960 15 août 1949 2 décembre 1951 Chef de l'État Bloc national
Adib Shishakli (1re fois)   1909-1964 2 décembre 1951 3 décembre 1951 Président du Conseil militaire suprême Militaire/Parti social nationaliste syrien
Fawzi Selu   1905-1972 3 décembre 1951 11 juillet 1953 Chef de l'État Militaire
Adib Shishakli (2e fois)   1909-1964 11 juillet 1953 25 février 1954 Président de la République Militaire/Parti social nationaliste syrien
Maamun al-Kuzbari (1re fois)   1914-1998 26 février 1954 28 février 1954 Indépendent
Hachem al-Atassi (3e fois)   1875-1960 28 février 1954 6 septembre 1955 Bloc national
Choukri al-Kouatli (2e fois)   1891-1967 6 septembre 1955 22 février 1958 Parti national syrien

République arabe unie (1958-1961)Modifier

Nom Image Né-Mort Début de mandat Fin de mandat Fonction Parti politique
Gamal Abdel Nasser   1918-1970 22 février 1958 29 septembre 1961 Président de la République Union nationale

République syrienne (1961-1963)Modifier

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
Maamoun al-Kouzbari puis Izzat al-Nouss assurent l'intérim.
1   Nazem Koudsi
(14 février 1906 - 6 février 1998)
12 décembre
1961
7 mars
1963
Parti du peuple Il noue des relations avec des gouvernements anti-Nasser, la Jordanie, le Liban et l'Arabie saoudite. Il se rapproche du Royaume-Uni et des États-Unis. Il pratique une politique économique libérale, en privatisant les entreprises qui avaient auparavant été nationalisées par Nasser. Il est destitué par le coup d'Etat du parti Baas du 8 mars 1963.

République arabe syrienne (depuis 1963)Modifier

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
2   Louaï el-Atassi
(1926 - 2003)
9 mars
1963
27 juillet
1963
Indépendant À la suite du coup d'État, il est désigné président du conseil révolutionnaire national chargé d'exercer l'autorité exécutive dans le pays. Ses pouvoirs sont très limités et il démissionne de son poste quatre mois plus tard.
3   Amine al-Hafez
(1921 - 17 décembre 2009)
27 juillet
1963
23 février
1966
Parti Baas Il mène le coup d'Etat de 1963. Devenu président, il mène d’importantes réformes sociales et se rapproche du bloc soviétique. Le 23 février 1966, il est renversé à son tour par la faction du parti Baas dirigée par Salah Jedid.
4   Noureddine al-Atassi
(1929 - 3 décembre 1992)
25 février
1966
17 octobre
1970
Parti Baas syrien Secrétaire général du Baas, il dirige sous l'influence de Jedid. Il est renversé par le coup d'Etat du ministre de la Défense Hafez el-Assad et emprisonné.
Ahmed Khatib assure l'intérim.
5   Hafez el-Assad
(6 octobre 1930 - 10 juin 2000)
12 mars
1971
10 juin
2000
Parti Baas syrien Il ne rompt pas avec les régimes dictatoriaux qui l'ont précédé, mais au contraire en accroit la dimension répressive, et s'efforce de contrôler chaque secteur de la société à travers un vaste appareil policier et de renseignement. Il met en place un culte de la personnalité. Faisant face à une insurrection des Frères musulmans dès 1976, sa répression est terrible et culmine en 1982 lors du massacre de Hama qui fait des milliers de victimes.
À la mort d'Hafez el-Assad, le vice-président Abdel Halim Khaddam assure l'intérim.
6   Bachar el-Assad
(né le 11 septembre 1965)
17 juillet
2000
en cours Parti Baas syrien Il succède à son père le 10 juillet 2000. Initialement vu comme un réformateur appelé à démocratiser le pays, il libéralise timidement le régime : c'est le « Printemps de Damas ». Cependant sous pression des conservateurs cet élan s'arrête rapidement. Depuis mars 2011 il doit faire face à une contestation virulente qui dégénère en guerre civile.

Articles connexesModifier