Ouvrir le menu principal

Liste des élèves de Rembrandt

page de liste de Wikipédia
L'Atelier de Rembrandt, tableau de J. Gilbert, William Luson Thomas (gravure sur bois d'après un tableau de John Gilbert, 1861).

Lors de son second séjour à Amsterdam (de 1631 à sa mort en 1669), Rembrandt accueille dans son atelier de nombreux élèves, dont la liste des plus connus et avérés comme y ayant étudié est présentée ci-dessous[1].

Rembrandt, Le paysage au dessinateur, vers 1645.

Il aurait eu plus de 50 étudiants dont on a conservé la trace. L'œuvre dessiné de ces étudiants est constitué de milliers de dessins, et leur paternité n'a pas toujours été évidente, beaucoup ayant été attribués à Rembrandt en premier lieu. Rembrandt était un maître dédié, et ses élèves faisaient les esquisses de leurs œuvres à ses côtés, en studio pour un modèle, ou à l'extérieur pour un paysage. Rembrandt a même fait référence à ces excursions dans l'une de ses gravures, Le paysage au dessinateur (B. 219, voir ci-contre)[2].

L'atelier de RembrandtModifier

HistoriqueModifier

En 1627, Rembrandt enseigne déjà à des apprentis, dont le premier est Gérard Dou qui entre dans son atelier en 1628, et commence probablement avec la préparation des panneaux et des toiles, qui étaient tous faits à la main dans les ateliers des peintres[3]. Le tout premier commentaire sur Rembrandt connu date de 1628, où l'humaniste Aernout van Buchel écrit : « On couvre d'éloges le fils du meunier de Leiden, mais cela me semble prématuré[4]. » Les premiers élèves à entrer, outre Dou, sont Johannes Gillisz. Van Vliet, Isaac de Jouderville, et très probablement Jacob de Wet et Willem de Poorter[5].

ActivitéModifier

Selon Joachim von Sandrart, l'activité de son atelier est importante financièrement pour Rembrandt : aux 100 florins que coûte l'admission à chaque élève, il faut compter de 2 000 à 2 500 florins de bénéfices qu'il tire de la vente des tableaux qui en sortent[6],[7]. Par ailleurs, certains élèves logent chez leur maître, d'autres artistes interviennent pour des collaborations, tandis que des clients visitent les lieux et découvrent les collections, faisant de cet atelier un endroit assez ouvert[8].


Liste des élèvesModifier

 
Rembrandt et ses élèves dessinant d'après un modèle nu, Constantijn à Renesse (ca. 1650).

On considère qu'il y a eu trois générations d'élèves dans l'atelier de Rembrandt[7] :

Les notices d'autorité, les fiches sur Rkd.nl ou les différents dictionnaires biographiques d'artiste tels que le Le Grand Théâtre des peintres néerlandais d'Arnold Houbraken ou le Thieme-Becker sont à consulter directement dans l'article consacré à chaque artiste. Ici, ces derniers sont listés par ordre alphabétique.

Dans Rembrandt's etchings: true and false, George Biörklund mentionne également un certain « De Haen » (s'agit-il de David de Haen (1602 - 1674), Abraham de Haen (? - 1664) ?...) et Jacob Koninck, frère de Philips[12].

Notes et référencesModifier

Notes
  1. a et b Jan Blanc cite Jacob Adriaensz Backer parmi les élèves de Rembrandt, de même qu'Alfred von Wurzbach[9] et le Thieme-Becker[10], mais il n'y a pas de consensus à ce sujet car il n'existe pas de preuve formelle de son apprentissage auprès de Rembrandt. Cependant, l'influence du maître sur Backer est importante et est démontrée[11].
Références
  1. (nl + en) « Fiche de Rembrandt », sur Rkd.nl (consulté le 20 août 2016).
  2. (en) « Drawings by Rembrandt and His Pupils: Telling the Difference », sur getty.edu (consulté le 20 août 2016).
  3. Bernadette Neipp, Rembrandt et la mort de Jésus : la tendresse d'un regard, Éditions Saint-Augustin, 2001, p. 22.
  4. Gary Schwartz, Rembrandt : L'œuvre gravé complet, Fribourg, Paris, Office du Livre, Société Française du Livre, (ISBN 2-85109-045-3), p. 8.
  5. Blanc 2006, p. 11.
  6. (nl) Arnold Houbraken, Le Grand Théâtre des peintres néerlandais, (lire en ligne), p. 271-272.
  7. a et b Blanc 2006, p. 24.
  8. Blanc 2006, p. 25.
  9. (de) Alfred von Wurzbach, « Jacob Adriaensz Backer oder Bakker », dans Niederländisches Künstler-Lexikon auf Grund archivalischer Forschungen bearbeitet, vol. 1, Vienne, Halm und Goldmann, , p. 40-41.
  10. (de) « Backer, Jacob Adriaensz. », dans Thieme-Becker, vol. 2, , p. 323-324.
  11. (de) VV. AA., Allgemeines Künstlerlexikon, vol. 6, Munich, Saur, , p. 169-170.
  12. (en) George Biörklund, Rembrandt's etchings : true and false, Stockholm, Esselte Aktiebolag, , 200 p., p. 153.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Sur Rembrandt et ses élèves 
  • Svetlana Alpers (trad. de l'anglais par Jean-François Sené), L'atelier de Rembrandt : La liberté, la peinture et l'argent [« Rembrandt’s Entreprise. The Studio and the Market »], Gallimard, (ISBN 2070722392).
  • (en) Holm Bevers, Peter Schatborn et Barbara Wetzel, Rembrandt the master & his workshop : drawings & etchings, New Haven, Yale University Press, (ISBN 0-300-05151-4).
    • Holm Bevers, Peter Schatborn et Barbara Wetzel, Rembrandt : le maître et son atelier, Paris, Flammarion, 1991 (2 vol.).
  • [Blanc 2006] Jan Blanc, Dans l'atelier de Rembrandt : Le maître et ses élèves, Paris, Éditions de la Martinière, , 143 p. (ISBN 2-7324-3431-0).  
  • (en) E. Haverkamp-Bagemann, J. R. Judson et A.-M. Logan, Rembrandt After 300 Years : An Exhibition of Rembrandt and His Followers, Chicago, Art Institute of Chicago, Detroit Institute of Arts, Minneapolis Institute of Art, .
  • (en) P. H. Janssen et W. Sumowski, The Hoogsteder Exhibition of Rembrandt's Academy, La Haye, Hoogsteder & Hoogsteder, .
  • Frits Lugt, Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes, Musées Nationaux, Palais du Louvre, , 69 p..
  • (en) E. Ornstein-Van Slooten et Peter Schatborn (dir.), Rembrandt as Teacher, Amsterdam, Musée de la maison de Rembrandt, .
  • Hommage à Rembrandt : ses sources, son œuvre, ses élèves, son influence, dans les collections du Musée Granet, Musée Granet, 91 p..
  • (en) W. Sumowski, Drawings of the Rembrandt School, New York, Abaris Books, 1979 (10 vol.).
  • (en + fr) Rembrandt and his pupils: Rembrandt et ses élèves : A loan exhibition of paintings commemorating the 300th anniversary of Rembrandt (Une exposition de peintures commémorant le 300e anniversaire de Rembrandt, Montréal, Musée des beaux-arts de Montréal, Art Gallery of Ontario, .
  • (en) Rembrandt et son école : collections du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, Dijon, Musée des Beaux-Arts de Dijon, .
  • (en) VV. AA., Rembrandt and his pupils : papers given at a symposium in Nationalmuseum Stockholm, 2-3 October 1992, Stockholm, Nationalmuseum Stockholm, , 233 p. (ISBN 9789171004635, OCLC 901065228).
  • (en) The Illustrated Bartsch, vol. 51 : « Etchers of the Rembrandt School ».
Sur les œuvres des élèves de Rembrandt
  • Edme-François Gersaint, Catalogue raisonné de toutes les estampes qui forment l'œuvre de Rembrandt et des principales pièces de ses élèves, imprimerie de Firmin Didot, (lire en ligne).
  • Ignace Joseph de Claussin, Supplément au Catalogue de Rembrandt : suivi d'une description de[s] estampes de ses élèves, augmentées de pièces et d'épreuves inédites; on y a joint une description des morceaux qui lui ont été faussement attribués et de ceux des meilleurs graveurs, d'après ses tableaux ou dessins, Firmin Didot, imprimeur du Roi, , 244 p. (lire en ligne).
  • L'Œuvre gravé des élèves de Rembrandt et des maîtres qui ont gravé dans son goût : 478 phototypies sans retouches. Avec un catalogue raisonné par D. Rovinski, .
  • Stefaan Hautekeete, Les dessins de Rembrandt et ses élèves appartenant à la collection de Jean de Grez, Bruxelles, Musées royaux des beaux-arts de Belgique, , 127 p..
  • Jan Białostocki, Rembrandt et ses élèves : trois problèmes : Autoportrait de 1629, Saskia ou Liesbeth ? Rembrandt ou Backer ? Rembrandt, Eeckhout et Bol, , 34 p..
  • (en) Werner Sumowski, Walter L. Strauss (ed.), Drawings of the Rembrandt School, New York, Abaris.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :