Galaxie du Lion I

galaxie
(Redirigé depuis Lion I)

Lion I
Leo I, la tache diffuse située à côté de la brillante Régulus.
Leo I, la tache diffuse située à côté de la brillante Régulus.
Découverte
Découvreur R. G. Harrington, A. G. Wilson
Date de découverte 1950
Autres désignations UGC 5470, DDO 74, [galaxie] naine de Regulus
Données d’observation - Époque J2000.0
Ascension droite 10h 08m 26,7s
Déclinaison +12° 18′ 29″
Coordonnées galactiques = 225,98 · b = +49,11
Constellation Lion

Localisation dans la constellation : Lion

(Voir situation dans la constellation : Lion)
Leo IAU.svg
Autres caractéristiques
Vitesse radiale +287,0±1,9 km/s
Ellipticité 0,21±0,03
Magnitude apparente (V) 10,2±0,1
Rougissement (B-V) 0,02
Absorption d’avant-plan (V) 0,06
Type dSph
Échelle de longueur 2,38′ (172 pc)
Magnitude absolue (V) -11,9±0,3
Module de distance 22,0±0,2
Distance 250 ± 25 kpc (∼815 000 a.l.)
Distance au centre de masse du Groupe local environ 610 kpc (∼1,99 million d'a.l.)
Masse (2,0±1,0) × 107 M
Masse d’hydrogène atomique (HI) <104 M
Nombre d’amas globulaires 0
Abondance de fer ([Fe/H]) -2,0±0,1

La galaxie du Lion I (Leo I) est une galaxie naine sphéroïdale qui fait partie de notre Groupe local. Elle fut découverte par R. G. Harrington et A. G. Wilson en 1950 en même temps que Leo II.

Distante de 800 000 années-lumière du système solaire, Leo I est une galaxie satellite de la Voie lactée.

CaractéristiquesModifier

 
Cette galaxie compacte cache, au centre, un grand trou noir.

En comparaison d'autres galaxies naines sphéroïdales, la Lion I se distingue de sa pauvre quantité de matière noire.

C'est pourquoi l'équipe de l'université du Texas avait étudié cette galaxie, avec son instrument particulier dit VIRUS-W de l'observatoire McDonald et un superordinateur, lequel découvrit en 2021 un trou noir supermassif au centre. En dépit de sa taille modeste, celle-ci contient un trou noir de 3,3 millions de masses solaires, qui est comparable à celui existant au centre de grandes galaxies, telle la Voie lactée. La raison pour laquelle ce trou noir si considérable existe n'est pas encore expliquée[1].

Voir aussiModifier

 
Situation de la galaxie du Lion I (présenté Leo I) dans le groupe local.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Université du Texas (site officiel), Texas Astronomers Discover Strangely Massive Black Hole in Milky Way Satellite Galaxy, le 1er décembre 2021 (en)[1]