Lilo Ramdohr

Lieselotte « Lilo » Fürst-Ramdohr (née le à Aschersleben, morte le ) était membre du groupe de résistance allemand La Rose blanche en Allemagne.

Lilo Ramdohr
Image dans Infobox.
Lilo Ramdohr avec son mari Carl G. Fuerst en 1944.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
StarnbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Peintre, écrivaine, résistanteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Membre de
Distinction

BiographieModifier

Son père meurt en 1915, et en 1929 elle se rend en Angleterre. En 1933, elle commence à étudier à l'université de Munich. Son mari est tué en Russie en . Elle rejoint le groupe de résistance La Rose blanche par l'intermédiaire d'un de ses amis, Alexander Schmorell[1]. Elle s'implique dans les activités de résistance contre les Nazis, en diffusant des tracts et en peignant des slogans anti-nazis, et est arrêtée en , puis relâchée après un long interrogatoire[2]. Quelques semaines plus tard, Heinrich Himmler ordonne son arrestation mais elle parvient à s'enfuir. Elle se marie en avec un étudiant d'origine brésilienne, Carl Gebhard Fürst (1920–2010). En 1948, elle s'échappe de la zone d'occupation soviétique, et retourne habiter en Bavière.

En 1995, elle publie Freundschaften in der Weißen Rose (Friendships in the White Rose). Elle meurt à l'âge de 99 ans.

PublicationsModifier

Dans les mediasModifier

En 1994, elle est interviewée dans le cadre d'un documentaire intitulé Davon haben wir nichts gewusst... Neuhausen unter der Nazi-Zeit. Ce documentaire sur sa vie est réalisé par Hans-Sirks Lampe, et diffusé à la télévision en 1996.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier