Leyla Vekilova

Leyla Vakilova
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
BakouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Leyla Mahad qızı VəkilovaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Maître
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Lénine
Artiste du peuple de la RSS d'Azerbaïdjan (d)
Ordre de Chohrat
Artiste émérite de la RSS d'Azerbaïdjan (en)
Artiste du peuple de l'URSS
Honorary decree of the Presidium of the Supreme Soviet of the Azerbaijan SSR (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Leyla Vekilova (en azéri : Leyla Məhəd qızı Vəkilova, né le à Bakou, où elle est décédée le ) est une ballerine et professeure de ballet azerbaïdjanaise.

BiographieModifier

ÉducationModifier

Leyla Vekilova suit des cours de ballet à l'école de chorégraphie de Bakou auprès de la ballerine azerbaïdjanaise Gamar Almaszadeh. En 1945, elle part à Moscou pour acquérir une expérience dans le domaine du ballet à l'Académie de chorégraphie de Moscou.

Parcours professionnelModifier

De retour à Bakou en 1946, elle fait sa première performance de ballet dans le rôle de Tao Khoa dans The Red Poppy de Reinhold Glière au Théâtre académique d'opéra et de ballet de l'Azerbaïdjan où elle travaillera pendant les 30 années suivantes[1]. Ses premières performances dans les ballets azerbaïdjanais d'Afrasiyab Badalbeyli, Soltan Hadjibeyov, Gara Garayev, Fikret Amirov et Arif Melikov lui ont valu une grande renommée. À partir de 1953, elle enseigne le ballet à l'École de chorégraphie de Bakou[2].

En 1959, elle participe à la Décennie de la littérature et de l'art azerbaïdjanais à Moscou. En 1967, elle obtient le titre d'artiste du peuple de l'URSS[3].

Elle dirige l'Ensemble de chants et de danses folkloriques de l'État d'Azerbaïdjan fondé par son professeur Gamar Almaszadeh. En 1972, à l'âge de 45 ans, Leyla Vakilova se retire du ballet et poursuit sa carrière d'enseignante à l'École de chorégraphie jusqu'à sa mort en 1999[4].

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier