Leslie Van Houten

membre de la « famille » de Charles Manson

Leslie Louise Van Houten (née le ) est une ancienne membre de la « famille » de Charles Manson condamnée pour les meurtres de Leno et Rosemary LaBianca à Los Angeles en 1969.

Leslie Louise Van Houten
Description de cette image, également commentée ci-après
Leslie Van Houten en 1999.
Naissance (74 ans)
Altadena, Californie
Nationalité Américaine
Autres activités
Participation aux meurtres de Leno et Rosemary LaBianca

Biographie modifier

Leslie Van Houten est née à Altadena en Californie. Après le divorce de ses parents, elle commence à prendre des drogues hallucinogènes et de la marijuana. À 17 ans, elle est enceinte et sa mère la force à avorter, ce qui sera à l’origine d’un conflit entre elles[1].

En 1967, elle commence à s’intéresser à la spiritualité et envisage de s’engager dans la communauté de Paramahansa Yogananda dans la région de Los Angeles. Mais en 1968, elle entend parler de Charles Manson qu’on lui présente comme « Jésus Christ ». Elle rejoint le groupe de celui-ci en au Spahn Ranch. Elle n’intéresse cependant pas Charles Manson[2] ce qui provoque en elle, selon ses dires, un intense besoin de lui démontrer qu’elle est capable de tout.

Les meurtres modifier

La nuit du , Manson conduit trois des membres de sa communauté à la maison de Leno et Rosemary LaBianca. Manson demande à Leslie Van Houten de rejoindre Charles Watson, le bras droit de Manson, à l’intérieur. Van Houten lutte avec Rosemary LaBianca avec l’aide de Patricia Krenwinkel mais aucune des deux ne parvenant à la poignarder, Charles Watson s’en charge. Leslie Van Houten sort alors de la chambre et passe de longues minutes à tourner le dos à la scène en fixant un point dans la chambre adjacente, déconnectée de ce qui se passe autour d’elle. Watson revient avec le couteau et lui demande de participer au massacre. Leslie Van Houten poignarde alors seize fois la victime[2].

Condamnation modifier

Elle est jugée et condamnée à la peine de mort le mais la peine de mort est convertie en une peine de prison à perpétuité. Elle est emprisonnée avec Patricia Krenwinkel à l’institution de Californie pour femmes à Chino.

Elle en sort le 11 juillet 2023.[1]

Dans la culture populaire modifier

Elle est incarnée par Hannah Murray dans le film Charlie Says de Mary Harron sorti en 2018 et par Victoria Pedretti dans Once Upon a Time… in Hollywood (2019) de Quentin Tarantino.

Bibliographie modifier

  • The Long Prison Journey of Leslie Van Houten: Life Beyond the Cult de Karlene Faith Northeastern University Press, 2001

Notes et références modifier

Liens externes modifier