Les Vampires du docteur Dracula

film sorti en 1968
Les Vampires du docteur Dracula
Titre original La marca del Hombre-lobo
Réalisation Enrique López Eguiluz
Scénario Paul Naschy
Acteurs principaux

Paul Naschy

Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Film d'horreur
Durée 88 minutes
Sortie 1968


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Vampires du docteur Dracula (La marca del Hombre-lobo) est un film d'horreur espagnol réalisé par Enrique López Eguiluz, sorti en 1968.

Le film marque les débuts de Paul Naschy dans son rôle fétiche du loup-garou Waldemar Daninsky.

SynopsisModifier

Sous l'emprise de l'alcool, un couple de bohémiens trouve refuge dans un château abandonné. Dérobant une croix d'argent planté dans le corps du loup-garou Imre Wolfstein, ils lui rendent malencontreusement la vie et ce dernier les massacre. Une série de morts brutales attribuées à des loups ordinaires sont alors signalées dans les environs. C'est lors d'une battue que le Comte Waldemar Daninsky est ainsi mordu par Wolstein. Devenu loup-garou à son tour, il se tournera vers le Dr Janos de Mikhelov et sa femme, des spécialistes de la lycanthropie, pour remédier à sa nouvelle condition. Mais il ignore que ces derniers sont en fait des vampires qui cherchent à l'utiliser pour tuer Wolfstein. Le couple le force à sa battre avec le loup-garou. Après l'avoir tué avec ses crocs, Daninsky détruit les vampires avant d'être abattu par Janine von Aarenberg, une comtesse dont il était amoureux.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

CommentairesModifier

Comme souvent au tournant des années 1970, et plus particulièrement sur les films de Paul Naschy, le titre français est assez mensonger: il capitalise trompeusement sur le nom populaire de Dracula, qui n'apparaît pourtant pas ici (aux États Unis, il sera de même exploité sous le titre tout aussi fantaisiste de Frankenstein's Bloody Terror). Même si un vampire tout à fait secondaire hante bel et bien le film de ses notables effets de cape, le récit se concentre bien davantage sur les mésaventures d'un homme à jamais marqué par le sceau de la Lycanthropie.

Les Vampires du docteur Dracula est, à ce titre, le tout premier épisode des prolifiques aventures du personnage Waldemar Daninsky, loup-garou à la longévité particulièrement remarquable puisqu'il réapparaitra dans pas moins de douze autres films, dont le dernier date de 2004. C'est également le début d'une fructueuse carrière dans le registre fantastique de l'ancien catcheur vedette Jacinto Molina, plus connu à l'écran sous le pseudonyme Paul Naschy. Élargissant, plus tard, son répertoire à tous les monstres mythiques (Dracula, la momie, Frankenstein…), ce dernier restera néanmoins attaché à ce personnage mi-homme mi-bête. Il n'a du reste jamais caché sa fascination pour le cinéma d'épouvante de son adolescence, celui de l'âge d'or Hollywoodien des années 1930-1940 dont il revendiquera toujours ouvertement l'influence.

Très imprégnée, à ce propos, de la dualité qui se dégageait déjà de l'interprétation par Lon Chaney Jr. du loup-garou Lawrence Talbot, dans les années 1940, l'incarnation de Paul Naschy (qui d'abord proposa en vain le rôle à Chaney Jr.) ménage une part profondément humaine à son personnage, en contrepoint de ses impressionnants, et très attendus, accès de sauvagerie.

À l'instar de l'école italienne de l'époque, la dimension fantastique transparaît ici bien plus par son esthétique baroque et ses éclairages bariolés que par la qualité de ses maquillages et effets spéciaux - il est vrai - assez rudimentaires.

Selon certaines sources, le film aurait été exploité en relief dans son pays d'origine. Il fallut en tout cas attendre le début de la décennie 1970 pour qu'il poursuive sa carrière sur le plan international dans sa version "plate".

Saga Waldemar DaninskyModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier