Les Plastiscines

groupe de musique français
Plastiscines
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Plastiscines en concert au Mod Club Theatre de Toronto en 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Pop, garage rock
Années actives 2006-2015
Labels Virgin Records (2006-2007)
Nylon Records (depuis 2008)
Because Music (depuis 2009)
Site officiel http://www.lesplastiscines.com
Composition du groupe
Membres Katty Besnard
Louise Basilien
Anaïs Vandevyvere
Anciens membres Zazie Tavitian
Caroline Leblon
Marine Neuilly

Les Plastiscines est un groupe de pop’français composé uniquement de femmes et faisant partie de la Nouvelle scène rock française. Elles ont à leur actif trois albums : LP1, About Love et Back To The Start. Groupe formé sur les bancs du lycée, elles accèdent à la notoriété après leur premier album LP1 [réf. souhaitée].

Étymologie et héritage musicalModifier

Le nom Plastiscines vient d'une phrase d'une chanson des Beatles, Lucy in the Sky with Diamonds : « plasticine porters with looking glass ties »[1].

Elles sont influencées par des groupes de la nouvelle génération comme The White Stripes et The Strokes, mais aussi par des groupes plus anciens comme Blondie et The Ramones. Elles s'inscrivent dans une veine pop.

Histoire du groupeModifier

Formation et LP1Modifier

Katty Besnard (chant/guitare) et Marine Neuilly (guitare) se rencontrent en seconde au lycée Mansart à Saint-Cyr-l'École. Toutes les deux remarquent qu'elles ont les mêmes influences musicales (The Strokes, The Ramones et The Libertines) et décident de monter un groupe. Marine s'achète une guitare et elles commencent les répétitions chez Katty, puis Zazie Tavitian (batterie) s'ajoute au duo. C'est en lors d'un concert des Libertines que les trois filles font la connaissance de Louise Basilien (guitare basse) qui devient leur bassiste.

Elles font par la suite la connaissance de Maxime Schmitt alors qu’elles se produisaient dans un bar à Paris. Il devient leur manager. En , elles enregistrent deux chansons pour la compilation Paris Calling, Shake et Rake. Entre et , elles font plusieurs premières parties de concerts d'Indochine. Elles finissent par signer chez Virgin Records en pour l'enregistrement de leur premier album. LP1 qui sort le . De cet album est extrait le single Loser qui apparait dans la bande originale du film L'Heure d'été d'Olivier Assayas. Jusqu'à l'enregistrement du disque, Zazie Tavitian était la batteuse du groupe. Elle apparait d'ailleurs sur la pochette de cet album. Elle fut remplacée brièvement par Caroline Leblon, une batteuse recrutée via Internet et venant de Rouen, jusqu'en , puis définitivement par Anaïs Vandevyvere, leur batteuse actuelle.

Les Plastiscines font la couverture de Rock & Folk en et font des apparitions à la télévision française dans des émissions telles que le Grand Journal ou bien alors Taratata et celle de Laurent Ruquier.

Signature chez Nylon et deuxième album About LoveModifier

En 2009, les Plastiscines sont repérées par différentes personnes aux États-Unis. D'abord Marvin Scott Jarrett, le rédacteur en chef du magazine Nylon, qui fonde NYLON Records et y fait signer les Plastiscines après les avoir vues sur la couverture du magazine Citizen K[2]. Mais elles rencontrent également le producteur Butch Walker au festival de Coachella. Ce dernier produit alors le deuxième disque du groupe, qui leur permet de s'affirmer avec des chansons plus consistantes, composées par chacune des membres du groupe, contrairement au premier disque écrit exclusivement par Marine et Katty. Les Platicines sortent en un EP 4 titres avec Pas Avec Toi, Another Kiss, You're No Good et Camera.

L'album About Love sort le aux États-Unis (le titre Pas Avec Toi fait partie de la BO du jeu Gran Turismo 5).

Le programmateur musical de Gossip Girl les contacte pour qu'elles fassent une apparition dans la série. Elles interprètent alors le titre B.I.T.C.H lors du neuvième épisode de la saison 3, diffusé sur The CW le , soit le jour de la sortie française de l'album About Love. La chanson, écrite plusieurs années auparavant par Marine (guitare), trouve un nouvel écho pour ce disque : il s'agissait alors de faire taire les différentes critiques dont elles avaient été victimes. Cette chanson leur ouvre en outre les portes du VIP Room et du Roxy à Los Angeles où elles se sont produites.

Après une série de concerts aux États-Unis en 2009, les Plastiscines ont produit une série de concerts en France en 2010. Durant cette tournée, elles ont chanté une chanson inédite intitulée Hideaway. Le B.I.T.C.H Tour s'est achevé le à la Cigale où elles ont chanté deux nouvelles chansons : Wake Up et Break to the Bones. Elles ont également offert une reprise de Be My Baby des Ronettes et ont interprété la chanson B.I.T.C.H Tour en duo avec les Starliners, leur première partie.

En 2012, elles ont fait trois concerts au Brésil, deux en Chine et un festival[Lequel ?]. Trois chansons inédites ont été jouées : Burning Up, Ooh Lala et Feel Loved.

Départ de Marine, collaborations et troisième album Back To The StartModifier

Le , Marine Neuilly quitte le groupe en déclarant via son blog : « après 6 années de merveilleux souvenirs, d’expériences incroyables au sein des Plastiscines, il est temps pour moi de suivre ma propre voie »[3], elle est maintenant leader du groupe Tropic Revolver. Nommées aux Victoires de la musique 2011 dans la catégorie Groupe ou artiste Révélation Scène, elles apparaissent donc sans Marine le jour de la cérémonie.

Les Plastiscines signent un nouveau contrat d'artiste chez Because Music le . Les singles Comment faire, Coming to get you et Ooh la la sont sortis en .

À la suite de l'enregistrement imprévu de leur tout dernier morceau, Back To The Start, qui deviendra le titre du troisième album, et la collaboration avec le parfum Black XS de Paco Rabbane, la sortie de l'album initialement prévu pour est repoussée au printemps 2014.

En , le groupe sort un EP dématérialisé de cinq titres, Black XS by Plasticines, où elles reprennent Blue Jeans de Lana Del Rey, Sexy Boy de Air, Murder on the Dancefloor de Sophie Ellis-Bextor, C'est la ouate de Caroline Loeb et Wake Me Up Before You Go-Go de Wham! À la suite de son succès, cet EP devient double disque de platine mais aussi disponible avec le numéro du mois de mars du magazine Be avec en plus trois autres reprises (de M.I.A., Prince, et Kim Wilde) et deux titres inédits du nouvel album. Les filles décident finalement de faire figurer Blue Jeans et Sexy Boy dans le troisième album.

Le troisième album du groupe, Back to the start, sort le [4]. Il est produit par différents producteurs dont Mirwais Stass, Stacy Jones (en), Alalal (Al O'Connell), Jeffrey Kite (en), RAC (en), Jake Sinclair (en), Andrew Scheps (en) et Antoine Gaillet. Cet album présente des sonorités plus pop que les opus précédents. Ainsi dans une interview Katty explique que « pour nous ce n’est pas revenir dans le passé, Back To the Start, c’est plus un nouveau départ. Aller de l’avant, et on recommence toutes les trois, on repose les bases. C’est se dire qu’on n’a pas de barrières, qu’on ne va pas se cantonner à un seul style, donc voilà on fait ce dont on a envie [...] je pense qu’il ne faut pas se dire « on va rester dans un seul style », il faut faire ce dont on a envie sur le moment. On avait envie d’explorer des choses différentes, des choses même plus pop, ce qui peut parfois choquer, mais on en avait envie donc on l’a fait. »[5]

Le groupe s'est également agrandi puisque les filles sont désormais cinq sur scène et ont notamment rajouté du synthétiseur dans leurs chansons. Et le groupe réalise une petite série de concerts en France.

En novembre 2014, la chanson Hideaway, sortie en téléchargement digital, est le générique de la shortcom Mère et Fille diffusée sur Disney Channel.

En décembre 2014, elles participent à la version française de Band Aid 30 (en) pour la lutte contre le virus Ebola avec de nombreux artistes en chantant Noël est là[6] adaptée en français.

En mars 2015, elles enregistrent une reprise du groupe The Kinks pour une publicité pour Yves Saint Laurent[7]. En octobre, elles participent à l'album Tribute to Téléphone en reprenant Électric Cité[8].

Pause musicale (depuis 2016)Modifier

Début 2016, le groupe décide de faire une pause d'un an. Katty Besnard et Anaïs Vandevyvere décident de réaliser en commun un projet parallèle en créant le groupe de rock Arizona Twins, avec comme volonté d'avoir une sonorité plus rock que précédemment[9],[10].

En , Libération évoque un quatrième album[11] mais à ce jour, aucune nouvelle information ne confirme la réalisation de cet album.

Le groupe est très peu présent sur les réseaux sociaux depuis 2016, laissant penser qu'elles sont encore en pause.

FormationModifier

Membres actuelsModifier

Membres secondairesModifier

Anciens membresModifier

Membres et discographieModifier

Principaux membres et discographie
Date Chant Guitare Basse Batterie Albums
2006 Katty Besnard Marine Neuilly Louise Basilien Zazie Tavitian
2007 LP1
2008
2009 Anaïs Vandevyvere About Love
2010
2011
2012
2013
2014 Back To The Start

AlbumsModifier

  • 2007 : LP1
  • 2009 : About Love
  • 2014 : Back To The Start

EPModifier

  • 2014 : Black XS : The Rock Cover

SinglesModifier

Date de sortie Titre Album Label
2007 Loser LP1 Virgin Records
Mister Driver
2009 Barcelona About Love Nylon Records
2010 Bitch
Another Kiss
Pas Avec Toi
2013 Coming To Get You Back to the start Because Music
Ooh La La
Comment Faire
2014 Back To The Start

NominationsModifier

TournéesModifier

Date Tour Pays Villes Concerts
2007-08 Tournée LP1 5 33 40
2009-10 B.I.T.C.H Tour 8 55 98

ReprisesModifier

Reprises faites par le groupe Plastiscines :

RéférencesModifier

  1. Interview pour l'émission Pop Fiction en février 2010
  2. Mathieu, Gaétan (September 16, 2009). Le pari américain des Plastiscines. France-Amerique.com.
  3. lechatdefrancoise,
  4. Le Mouv',
  5. Rencontre avec les Plastiscines Posemag.fr, le 21 avril 2014
  6. Clip de "Noël est là" : Carla Bruni, Renaud et les stars françaises réunis contre Ebola chartsinfrance.net, le 2 décembre 2014
  7. Les Plastiscines, la touche pop/rock de YSL, justfocus.fr, le 28 février 2015
  8. AUDIO. Ecoutez l'album de reprises de Téléphone en avant-première, leparisien.fr, le 25 octobre 2015
  9. Arizona Twins, duo aux résonances rock letudiantautonome.fr, 14 novembre 2016
  10. Le "baby-rock" français tu te souviens ? C'était ça ! greenroom.fr, 31 juillet 2016
  11. Où sont les enfants du rock ? liberation.fr, le 1er septembre 2017

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier