Les Frères Rico (roman)

roman de Georges Simenon

Les Frères Rico
Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman policier
Éditeur Presses de la Cité
Lieu de parution Paris
Date de parution 1952

Les Frères Rico est un roman policier de Georges Simenon, paru en 1952.

Simenon écrit ce roman à Shadow Rock Farm, Lakeville (Connecticut), États-Unis, et termine son écriture le .

RésuméModifier

Les frères Rico sont trois : Eddie, l'aîné, Gino et Tony. Tous trois font partie d'une « organisation ». Personne n'est au courant, sauf leur mère qui vit à Brooklyn, où ils sont nés. Eddie Rico, bon époux, bon père de famille, commerçant aisé qui habite une jolie villa au bord de la mer, cache sous ces apparences bourgeoises une activité moins honorable : elle consiste à « taxer », dans sa région, les jeux de hasard, machines à sous et autres tripots, moyennant quoi leurs propriétaires sont assurés de n'être pas inquiétés par la police. Rico ne connaît que ses deux chefs immédiats, desquels il reçoit les consignes. Ceux qui transgressent les ordres ou qui s'insurgent contre l' « organisation » sont supprimés et Gino, le propre frère d'Eddie, est l'un des tueurs attitrés. Tony, le plus jeune, est conducteur de voiture, lors des expéditions.

Or, on est sans nouvelles de Tony depuis trois mois ; la mère Rico a cependant appris qu'il s'était marié. Survient Gino qui informe Eddie que Tony a participé à la dernière affaire qui s'est terminée de façon meurtrière et dont s'occupe le District Attorney. Mieux vaudrait pour lui qu'il s'en aille au Mexique, en Amérique du Sud, n'importe où ; sinon il risque d'être questionné par la police, et cela doit être évité à n'importe quel prix.

Convoqué à Miami, Eddie reçoit de ses deux chefs des précisions au sujet de Tony : il vient d'épouser Nora Malaks, dont le frère a révélé à la police que sa sœur est la femme d'un gangster. Tony, en effet, a tout raconté à Nora et voudrait quitter l' « organisation ».

Il faut donc qu'Eddie retrouve son jeune frère pour lui conseiller de fuir. Eddie se méfie d'autant moins que les propos de ses deux chefs concordent avec ce que lui a dit Gino. Lorsque, après diverses péripéties, Eddie retrouvera Tony, ce dernier ne sera pas dupe : on s'est servi de son frère pour le repérer, car Eddie a été filé sans qu'il le sache.

De retour à son hôtel, l'aîné des frères Rico est en présence d'un de ses « supérieurs » qu'il ne connaît pas, Mike, qui lui enjoint de téléphoner à Tony, pour lui signifier qu'on l'attend sur la route.

Eddie a compris et doit s'exécuter. Non, jamais, on ne lui demandera rien de plus difficile. Tant travailler pour en arriver là...

Aspects particuliers du romanModifier

Thème inhabituel chez Simenon : c’est le roman dur de la mafia américaine dont les rouages secrets fonctionnent avec une impitoyable efficacité.

Fiche signalétique de l'ouvrageModifier

Cadre spatio-temporelModifier

EspaceModifier

Santa Clara. Miami (Floride). Brooklyn (New York).

TempsModifier

Époque contemporaine.

Les personnagesModifier

Personnage principalModifier

Joseph Rico, dit Eddie, Américain d’origine sicilienne. Grossiste en fruits. Marié, trois enfants, de 12 à 3 ans. 38 ans.

Autres personnagesModifier

  • Gino Rico, second frère d’Eddie, célibataire, 36 ans
  • Tony Rico, frère cadet d’Eddie, marié depuis peu, 33 ans
  • Nora Malaks, épouse de Tony, 22 ans
  • Sid Kubik et Phil Boston, les deux membres de l’organisation dont dépend Eddie.

ÉditionsModifier

AdaptationsModifier

Au cinémaModifier

À la télévisionModifier

SourceModifier

  • Maurice Piron, Michel Lemoine, L'Univers de Simenon, guide des romans et nouvelles (1931-1972) de Georges Simenon, Presses de la Cité, 1983, p. 168-169 (ISBN 978-2-258-01152-6)

Article connexeModifier

Liste des œuvres de Georges Simenon

Liens externesModifier