Ouvrir le menu principal

Les Combustibles

pièce de théâtre d'Amélie Nothomb

Les Combustibles
Auteur Amélie Nothomb
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Pièce de théâtre
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1994
Type de média Livre
Nombre de pages 89[1]
ISBN 2-253-13946-7
Chronologie

Les Combustibles est une pièce de théâtre d’Amélie Nothomb publiée en 1994.

RésuméModifier

La pièce ne comporte que trois personnages.

  • Daniel : idéaliste et rêveur, assistant du professeur. Il habite avec ce dernier depuis deux mois, à cause de la guerre.
  • Marina : « âme sœur » de Daniel, Marina termine ses études universitaires. Elle est maigre et elle « crève » de froid. Très excentrique, lucide, elle trace amèrement son chemin devant les désirs qu’on lui porte. Elle croit être « tombée en enfer », elle agit comme une bête qui a faim (elle, elle recherche la chaleur).
  • Le professeur : professeur de sociologie impudent et insolent, cet homme de savoir possède une grande bibliothèque dans son appartement. Il met la guerre de côté poursuivant son travail à la faculté où il enseigne (de moins en moins à cause des bombardements), il discrédite des auteurs devant ses élèves alors que lui les aime, il donne des livres « barbants » à lire alors qu’il ne les a jamais lus.

La guerre, le froid et les pulsions du désir… Il faut se chauffer par n’importe quel moyen, même en brûlant des livres, mais par lesquels finir ?

CommentaireModifier

Cette pièce de théâtre nous fait réfléchir sur l’importance des livres et ce que nous choisirions entre se cultiver ou se réchauffer.

La pièce Les Combustibles traite du rôle vital de la littérature en remettant en question la valeur des œuvres. Il s’agit d’une allégorie de la critique littéraire. Ce livre peut-être interprété différemment selon les points de vue.

Quel serait le livre que vous emporteriez si vous deviez partir sur une île déserte ? Cette question nous fait réfléchir sur les auteurs, les textes, leur écriture, leurs histoires et à leurs personnages[2].

Adaptation pour l’opéraModifier

En 1994, Daniel Schell a réalisé un opéra, écrivant le livret et la musique[3].

Notes et référencesModifier

  1. Nombre de pages et ISBN de l’édition Poche
  2. Digilander. Libero
  3. clicmusic.be

Liens externesModifier