Ouvrir le menu principal

Les Caprices de Marianne (opéra)

opéra-comique de Henri Sauguet et Jean-Pierre Grédy d'après Alfred de Musset

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'opéra d'Henri Sauguet. Pour la pièce de théâtre d'Alfred de Musset, voir Les Caprices de Marianne.

Les Caprices de Marianne est un opéra en 2 actes d'Henri Sauguet sur un livret de Jean-Pierre Gredy d'après la pièce de théâtre éponyme d'Alfred de Musset, créé le au Festival d'Aix-en-Provence[1].

Composée entre 1953 et 1954, l'œuvre est présentée pour la première fois au public dans la cour de l'Archevêché à l'occasion du 7e festival d'art lyrique dans une mise en scène de Jean Meyer, des décors et costumes de Jacques Dupont et dans la distribution suivante : Marianne (soprano) : Graziella Sciutti ; Hermia (alto) : Irene Companeez ; Cœlio (ténor) : Jean Capocci ; Octave (baryton) : Jean-Christophe Benoist ; la duègne (travesti, basse) : Henri Bedet ; Claudio (basse) : Jacques Linsolas ; Tibia (ténor) : Louis-Jacques Rondeleux ; l'aubergiste (ténor) : Gérard Friedmann ; le chanteur de sérénade (baryton) : Robert Tropin. L'Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire est dirigé par Louis de Froment[2].

La partition est publiée aux éditions Ricordi (Paris)[3].

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. Les Caprices de Marianne sur data.bnf.fr
  2. Programme du festival (notice BnF no FRBNF39466853)
  3. Notice de l'œuvre (notice BnF no FRBNF14000188)

BibliographieModifier

  • Raphaël Cluzel et Bruno Bérenguer, Henri Sauguet, 1901-1989 : catalogue des œuvres, Paris, Éditions Séguier, 2002, 137 p. (ISBN 2-84049-284-9) (notice BnF no FRBNF38807877)
  • Hélène Rochefort-Parisy, Henri Sauguet : Un académicien autodidacte, Anglet, Séguier, coll. « Carré Musique », , 200 p. (ISBN 2-84049-183-4)

DiscographieModifier

Liens externesModifier