Les Aventures du dernier Abencerage

Les Aventures du dernier Abencerage
Image illustrative de l’article Les Aventures du dernier Abencerage
Publication
Auteur François-René de Chateaubriand
Langue Français
Parution 1821

Les Aventures du dernier Abencerage est une nouvelle de François-René de Chateaubriand, écrite en 1807[1], publiée pour la première fois en 1821 dans l'édition de ses Œuvres complètes, puis parue chez Treuttel et Würtz en 1826.

RésuméModifier

C'est une fiction relatant les aventures d'un survivant d'une famille abencérage après la prise de Grenade en 1492.

Aben-Hamet, musulman, dernier descendant des Abencérages, se rend à Grenade, là où régnèrent ses ancêtres. Il tombe amoureux de Blanca, chrétienne, descendante d'une riche famille espagnole. L'un et l'autre n'acceptent de s'aimer que si l'un se convertit à la religion de l'autre.

Thomas de Foix apparaît dans ce récit comme un prétendant de Blanca, ayant été fait prisonnier avec François Ier en Espagne à la suite de la bataille de Pavie.

Blanca est une descendante du Cid, elle a pour père don Rodrigue marié à Thérésa de Xérès (et donc mère de Blanca) et pour frère don Carlos.

StyleModifier

D'après larousse.fr, c'est une illustration du romantisme « troubadour »[1].

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :