Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Leonardo da Vinci (navire).

Leonardo da Vinci
Image illustrative de l’article Leonardo da Vinci (sous-marin)
Le Leonardo da Vinci arrivant à Bordeaux en 1940.
Type Sous-marin
Classe Marconi
Histoire
A servi dans Flag of Italy (1861-1946) crowned.svg Regia Marina
Constructeur Cantieri Riuniti dell'Adriatico
Chantier naval Monfalcone, Italie
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 57 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 76,5 mètres
Maître-bau 6,81 mètres
Tirant d'eau 4,72 mètres
Déplacement En surface: 1 195 tonnes
En immersion: 1 490 tonnes
Propulsion 2 moteurs Diesel CRDA
2 moteurs électriques Marelli
2 hélices
Puissance Moteurs Diesel: 3 600 ch
Moteurs électriques: 1 500 ch
Vitesse 17,8 nœuds (33 km/h) en surface
8,2 nœuds (15,2 km/h) submergé
Profondeur 90 m
Caractéristiques militaires
Blindage Aucun
Armement 1 canon de 100 mm
4 mitrailleuses AA Breda Mod. 31 de 13,2 mm (2X2)
8 tubes lance-torpilles (4 AV et 4 ARR) de 533 mm
8 torpilles + 8 en réserve
Rayon d'action En surface: 2 900 miles à 17 nœuds
En immersion: 110 miles à 3 nœuds
Carrière
Port d'attache Base sous-marine de Bordeaux
Localisation
Coordonnées 42° 16′ 00″ nord, 15° 40′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Leonardo da Vinci
Leonardo da Vinci

Le Leonardo da Vinci est un sous-marin de la classe Marconi en service dans la Regia Marina pendant la Seconde Guerre mondiale.

Opérant dans l'Atlantique de septembre 1940 jusqu'à sa perte en mai 1943, il a obtenu le meilleur palmarès de tous les sous-marins non allemand de la Seconde Guerre mondiale avec un total de 120 243 tonneaux de navires civils et militaires coulés (17 navires).

Sommaire

HistoriqueModifier

Lorsque l'Italie entre en guerre en juin 1940, le Leonardo da Vinci est envoyé dans l'Atlantique, opérant à partir de la base sous-marine de Bordeaux, en France occupée, servant dans la flottille sous-marine italienne. Il arriva en octobre 1940 après un transit sans problème à travers la dangereuse zone du détroit de Gibraltar.

Le Leonardo da Vinci effectua 11 patrouilles de guerre, coulant 17 navires totalisant 120 243 tonneaux, dont le paquebot de 21 500 tonnes RMS Empress of Canada. Le sous-marin obtint le meilleur palmarès de tous les sous-marins non allemand de la guerre, performance réalisée par son capitaine, le lieutenant Gianfranco Gazzana-Priaroggia (en).

En juillet 1942, le Leonardo da Vinci fut affecté à une opération spéciale visant à organiser des raids dans les ports de la côte est des États-Unis. Dans le cadre de cette mission, il est modifié pour transporter un sous-marin de poche de la classe CA et, pendant l'automne, se livre à de nombreux essais. Cependant, l'opération est retardée et le Leonardo da Vinci reprend ses patrouilles dans l'Atlantique.

Le , le sous-marin torpille et coule le cargo britannique SS Lulworth Hill (en) dans l'Atlantique Sud. Il sauve un survivant avant de reprendre sa route; deux autres hommes survécurent après une épreuve de 50 jours dans un radeau de sauvetage.

En avril 1943, le Leonardo da Vinci coule trois navires dans l'océan Indien au large des côtes de Durban.

Après le naufrage de quatre autres navires, le , le Leonardo da Vinci signale imprudemment son intention de se rendre à Bordeaux pour mettre fin à sa patrouille. Le 23 mai, le destroyer HMS Active et la frégate HMS Ness (tous deux escortant les convois WS-30 et KMF-15) larguent des charges de profondeur et coulent le submersible à 300 miles (480 km) à l'ouest de Vigo, à la position géographique approximative de 42° 16′ 00″ N, 15° 40′ 00″ O

La totalité des membres d'équipage décèdent dans cette attaque.

Navires coulésModifier

Patrouille Date Navire Nationalité Tonnage Notes
4e 28 juin 1941 Auris   Royaume-Uni 8 030 Pétrolier; 27 survivants d'un équipage de 59
6e 26 février 1942 Cabedello   Brésil 3 557 Cargo; pas de survivants
6e 28 février 1942 Everasma   Lettonie 3 644 Cargo du convoi TAW 12 torpillé à la position 16° 00′ N, 49° 00′ O; 15 survivants
7e 2 juin 1942 Reine Marie Stewart   Panama 1 087 Goélette
7e 7 juin 1942 Chile   Danemark 6 956 Cargo; 39 survivants d'un équipage de 44
7e 10 juin 1942 Alioth   Pays-Bas 5 483 Cargo; 8 survivants d'un équipage de 36
7e 13 juin 1942 Clan Macquarrie   Royaume-Uni 6 471 Charbonnier; 1 tué d'un équipage de 90
8e 2 novembre 1942 Empire Zeal   Royaume-Uni 7 009 Cargo
8e 5 novembre 1942 Andreas   Grèce 6 566 Cargo
8e 10 novembre 1942 Marcus Whitman   USA 7 176 Liberty ship; pas de victimes
8e 11 novembre 1942 Veerhaven   Pays-Bas 5 291 Cargo; pas de victimes
9e 13 mars 1943 Empress of Canada   Canada 21 517 Transport de troupes; 392 tués sur 1 800 à bord
9e 18 mars 1943 Lulworth Hill   Royaume-Uni 7 628 Cargo
9e 17 avril 1943 Sembilan   Pays-Bas 6 566 Cargo
9e 18 avril 1943 Manaar   Royaume-Uni 8 007 Cargo
9e 21 avril 1943 John Drayton   USA 7 177 Liberty ship
9e 25 avril 1943 Doryssa   Royaume-Uni 8 078 Pétrolier; 11 survivants d'un équipage de 54
Total: 120 243

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier