Leon Mandrake

John Arthur Leon Giglio[1], né le aux Îles San Juan dans l'état américain de Washington[1], ayant grandi à New Westminster (Colombie-Britannique), et mort le à Surrey, plus connu sous le pseudonyme de Leon Mandrake, est un magicien canadien qui a fasciné le public nord-américain de 1930 jusqu'aux années 1980. De ses débuts dans les boîtes de nuit clinquantes jusqu'à ses prestations sur les plus grandes scènes, il s'est imposé comme un maître de la télépathie, de la magie à grand déploiement et de la micro-magie. Et il a su s'adapter aux époques, passant avec aisance de la scène à la télévision avec son épouse et partenaire, Velvet.

Leon Mandrake
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Nationalité
Activité

Il semble que ce fut une coïncidence si le personnage de bande dessinée de Lee Falk fut appelé Mandrake le Magicien (qui signifie Mandragore), mais que Phil Davis aurait par la suite repris le graphisme de son personnage pour le faire ressembler au vrai magicien[2].

Références externesModifier


Notes et référencesModifier

  1. a et b Selon son acte de naissance de l'état de Washington.
  2. [1]