Ouvrir le menu principal

Le Party est un film québécois réalisé par Pierre Falardeau réalisé en 1989 et sorti en 1990.

Sommaire

SynopsisModifier

Au Québec, dans un établissement pénitentiaire, la fête annuelle «Party» avec des amuseurs et de l'effeuillage est programmée. Tous les prisonniers se rassemblent dans le théâtre pour pouvoir profiter de ce spectacle. Mais tous n'ont pas l'humeur à la joie. Un homme nommé Boyer est envoyé au «trou» pour avoir été pris avec de l'argent en sa possession. Alors que sa femme, qui aurait pu le voir ce soir-là, est sur la scène et chante pour les prisonniers. C'est alors que son mari se suicide; au même moment, un prisonnier fait une évasion bien préparée, à l'aide d'un déguisement de femme.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

RécompensesModifier

Le Party a été en nomination pour 4 Prix Génie en 1990:

Autour du filmModifier

  • Le film a coûté $2 300 000. Il a été tourné à Montréal du 30 mars au 10 mai 1989.
  • Dans une interview, le réalisateur Pierre Falardeau a déclaré qu'il a écrit le scénario du film après celui d'Octobre. Il était alors dans un moment de dépression car les producteurs de cinéma avaient tous refusé le scénario d'Octobre.
  • Falardeau n'a pas voulu faire un film sur la vie en prison mais sur les hommes. Pour lui, dit-il, la prison n'était qu'un prétexte pour parler de liberté.
  • Le titre original du film devait d'abord être La liberté n'est pas une marque de yogourt. Richard Desjardins a également proposé le titre de sa chanson Le cœur est un oiseau[1].

Liens externesModifier

SourcesModifier