Le Messager d'Athènes

livre d'Odile Weulersse

Le Messager d'Athènes
Auteur Odile Weulersse
Pays Drapeau de la France France
Genre roman historique, Littérature d'enfance et de jeunesse
Éditeur Hachette Jeunesse
Lieu de parution Paris
Date de parution 1985
Couverture Yves Beaujard
Nombre de pages 285

Le Messager d'Athènes est un roman historique pour la jeunesse écrit par l'écrivaine française Odile Weulersse et paru en 1985 chez Hachette Jeunesse. Les illustrations de couverture sont d'Yves Beaujard. Le roman suit les aventures de deux jeunes Athéniens, frère et sœur, dont la famille a été exilée de la cité.

RésuméModifier

Venant du quartier du céramique, Timoklès est un jeune homme de 15 ans vivant à Athènes avec son père Oloros et sa sœur Chrysilla. Son père, aristocrate important, va être ostracisé et devra s'exiler pendant dix ans. Il décide de partir voir le fleuve Océan (l'Océan Atlantique). Timoklès, bouleversé, décide de partir avec lui. Mais son père veut qu'il aille d'abord prendre l'avis de la Pythie à Delphes.

Les oracles de la Pythie à Delphes sont favorables à son voyage et ils s'embarquent donc pour le fleuve Océan. Le jour suivant, Timoklès et son père découvrent Chrysilla cachée dans un tonneau de vin. À la suite d'un naufrage, Timoklès et sa sœur sont recueillis par un navire de pirates qui part les vendre comme esclaves sur l'île de Samos, récemment conquise par les Perses. Là bas, Chrysilla est vendue comme dame de compagnie à une jeune femme, une maîtresse du satrape de la région. Timoklès, lui, est emmené dans les mines de cuivre pour y travailler. En travaillant dur, Chrysilla apprend où est son frère et va le retrouver.

Ensemble, ils parviennent à s'échapper et vont se cacher dans les montagnes. Ils arrivent alors après maintes péripéties à rentrer sains et saufs à Athènes où Timoklès est chargé par les stratèges (ministres) d'aller à Sparte demander l'aide de leur armée afin de faire face à l'invasion perse. Quand Timoklès revient à Athènes, les Perses vont bientôt débarquer et les renforts spartiates ne sont toujours pas là pour aider les Athéniens. Malgré cela, Kallias, un ami de Timoklès, harangue les soldats, leur remonte le moral et finalement Athènes remporte la bataille de Marathon. À la fin de l'histoire, Oloros s'arrête en Sicile sans parvenir à l'océan Atlantique et Timoklès devient un aristocrate important.

PostéritéModifier

Ce livre présente de nombreux aspects de la société grecque antique (mœurs, religion, coutumes, loisirs, habitudes, fonctionnements administratifs...) ce qui en fait un ouvrage fréquemment étudié au collège[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Marie Giraud-Claude-Lafontaine, Le messager d'Athènes : Odile Weulersse, Le Petit Littéraire, collection « Fiches de lecture », 2015.
  • Étienne Beaud, « La Grèce au temps des guerres médiques racontée par deux enfants : Odile Weurlesse : Le Messager d'Athènes », dans L'École des lettres : collèges, no 1, , p. 71-76 (ISSN 0761-3903).

Liens externesModifier