Fooding (guide)

(Redirigé depuis Le Fooding)

Le Fooding ou Guide du Fooding ou encore Guide Fooding est un guide de restaurants, chefs, bars, chambres d’hôte et hôtels de style « qui font le goût de l’époque ». Il paraît en édition papier, web et en application smartphone.

En 2013, il était le second guide de restaurants le plus vendu après le Guide Michelin[1].

HistoireModifier

Le guide est créé en 2000 par Alexandre Cammas. Il paraît en version papier en tant que hors-série de Nova magazine puis comme supplément de Libération[2], puis au Nouvel Observateur[3] en 2007[4], avant de paraître de façon autonome en 2009[5]. Une version numérique est créée en 2005[6], puis une application en 2010.

PalmarèsModifier

Contrairement au classement du World's 50 Best restaurants, le Fooding ne donne pas de distinction vraiment récurrente d'une année sur l'autre. Les noms des distinctions varient d'une année sur l'autre mais aussi en fonction du nom de l'établissement honoré.

Palmarès 2019Modifier

  • Meilleures tables : Le Rigmarole (Paris), Äponem (Vailhan)
  • Meilleurs sophistroquets : Maison Drouot (Maussane-les-Alpilles), Sauvage (Paris), La Mercerie (Marseille), Pure & V (Nice)
  • Fooding d'amour : Le Cadoret (Paris), Café des Alpes (Châtillon-en-Diois), Le Garde Champêtre (Gyé-sur-Seine)
  • Meilleur bar à délices : Déviant (Paris)
  • Meilleur café du coin : Café du Coin (Paris)
  • Meilleure bistrattoria : Racines (Paris)
  • Fooding d'honneur : Katia et Tatiana Levha avec Le Servan (Paris), Double Dragon (Paris)et Panache (Paris)
  • Meilleure maison de campagne : D'une île (Rémalard)
  • Meilleur bar d'auteur : Cravan (Paris)

Palmarès 2018Modifier

  • Meilleure table : Elements (Bidart)
  • Meilleur bar à délices : Le Bar des Prés (Paris)
  • Meilleure pizza : Da Graziella (Paris)
  • Fooding d'amour : Le Comptoir à Manger (Strasbourg), Vivant 2 (Paris), Otonali (Saint-Malo)
  • Meilleur sophistroquet : Eels (Paris), Ima (Rennes)
  • Meilleur rade : Le Rocher de la Vierge (Toulouse)
  • Meilleur sandwich grec : Yaya (Saint-Ouen)
  • Meilleure paillote : Chez Lanchois (Sète)
  • Meilleure chambre de syle : Les Roches Rouges (Saint-Raphaël)
  • Meilleur décor : Les Grands Verres (Paris)
  • Meilleur bar d'auteur : Combat (Paris)

Palmarès 2017Modifier

  • Fooding d'amour : Mokonuts (Paris), L’Idéal (Marseille)
  • Fooding d'honneur : Abri (Paris), Abri Soba (Paris)
  • Meileure ferme-auberge : Haraneko Borda (Itxassou)
  • Meilleure saucisse-purée : Les Arlots (Paris)
  • Meilleir bistrot de village : L’Epicerie de Dienne (Dienne)
  • Meilleur bistrot du port : La Nautique (Narbonne)
  • Meilleur sophistroquet : Les Apothicaires (Lyon)
  • Meilleur décore : Daroco (Paris)
  • Meilleur bar d'auteur : Symbiose (Bordeaux)
  • Meilleure chambre de style : La Ferme du Vent (Cancale)
  • Meilleur chef : Restaurant Passerini (Paris)
  • Meilleur coming out : Papillon (Paris)


RéférencesModifier

  1. « Le guide du Fooding, un agitateur devenu incontournable », sur Les Inrocks (consulté le 23 octobre 2019)
  2. « Fooding : le guide 2006 », sur Libération.fr,
  3. « Le Guide Fooding rejoint MediaObs », sur emarketting.fr,
  4. « Le guide Fooding rejoint MediaObs », sur https://www.e-marketing.fr/ (consulté le 23 octobre 2019)
  5. « Tout sur le Fooding », sur LExpress.fr, (consulté le 23 octobre 2019)
  6. « The World's best travel blogs », sur The Telegraph,

BibliographieModifier

  • A. Cammas, E. Rubin, Fooding Le Dico, ed. Albin Michel, Paris 2004.

Liens externesModifier