Layton Kor

alpiniste américain
Layton Kor
Description de cette image, également commentée ci-après
Layton Kor ouvrant une voie dans le canyon Eldorado en 1963
Biographie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance Canby, Minnesota[réf. souhaitée],
11 juin 1938[réf. souhaitée]
Décès (à 74 ans),
Kingman, Arizona[réf. souhaitée]
Carrière
Disciplines Alpinisme, escalade
Ascensions notables Ouverture de la voie John Harlin sur la face nord de l'Eiger

Layton Kor est un alpiniste et grimpeur américain, né le [réf. souhaitée] et mort le à l'âge de 74 ans. Spécialiste de l'escalade artificielle, il a ouvert de nombreuses voies en Amérique du Nord et dans les Alpes au cours des années 1960.

BiographieModifier

Layton Kor commence à grimper dans le Colorado. Il y ouvre des voies importantes au début des années 1960 (au pic Longs, dans le Canyon Eldorado (en)). À cette époque, il grimpe également dans le désert de l'Utah et au Yosémite. Invité par John Harlin, il se rend au milieu des années 1960 dans les Alpes. Choisi par John Harlin pour ses capacités en escalade artificielle, il participe à l'ouverture de la voie directe de la face nord de l'Eiger, ouverture au cours de laquelle John Harlin trouve la mort. Après cette dramatique première, Layton Kor se tourne vers la religion (il devient témoin de Jéhovah) et, devenu père de deux enfants, il abandonne les ascensions les plus engagées[1].

En 1983, il écrit avec Bob Godfrey Beyond the Vertical (au-delà de la verticale).

Principales ascensionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k et l Claude Gardien, « Layton Kor, un discret géant de la verticale », magazine Vertical no 42, juillet-août 2013, p. 12.
  2. (en) Layton Kor et Bob Godfrey, Beyond the Vertical, Boulder, CO, USA, Alpine House, , 21–22 p. (ISBN 0-9611748-0-3)
  3. Grande encyclopédie de la montagne, t. 6, éditions Atlas, 1977, p. 1683 (article « Logan Mountains »)
  4. (en) George Bell, « The Forgotten Yosemite », publié dans Climbing Magazine d'avril-mai 1992