Laura Angel

Actrice et réalisatrice pornographique tchèque
Laura Angel
Laura Angel Scandale.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Cheveux
Yeux
Bruns (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Lenka Luv, dite Laura Angel, née le , est une ancienne actrice pornographique et réalisatrice de films X tchèque[1].

BiographieModifier

Laura Angel a commencé sa carrière dans l'industrie du film pornographique en 1998. Elle fait partie de la génération des actrices d'Europe de l'Est qui ont commencé leur carrière après la chute du communisme. On l'a vue dans des films produits dans divers pays européens, où elle a travaillé pour des studios comme Private, Marc Dorcel ou Blue One.

Dans les années 2000, elle devient réalisatrice de films pornographiques avec la série des Angelmania. Elle met ensuite un terme à sa carrière dans le X en 2004.

RécompensesModifier

Filmographie sélectiveModifier

  • Alexia & Cie (Marc Dorcel)
  • Angelmania 1,2,3,4,5
  • Best Of Laura Angel
  • Chiennes de rêves 2
  • Cleopatra I & II: The Legend of Eros
  • Euro Angels 12
  • L'Emmerdeuse de Fred Coppula (Blue One) 2000
  • Max, portrait d'un serial-niqueur, de Fred Coppula (Blue One) 2000
  • Harcèlement au féminin (Marc Dorcel)
  • Hells Belles
  • Jeannie
  • La veuve sans pudeur (Marc Dorcel)
  • Lingerie
  • Machos (1999)
  • Pulp
  • Scandale de Fred Coppula
  • Sexe à la carte (Marc Dorcel)
  • Sexshot
  • Tessie
  • True Anal Stories 5
  • Une nuit choc (Marc Dorcel)
  • Wild'n wet
  • China Box
  • Call girl de luxe (Marc Dorcel)

Notes et référencesModifier

  1. (en) Laura Angel sur l’Internet Adult Film Database.
  2. (en) « Hot Stuff at Hot d'Or Awards », AVN.com, (consulté le 16 juin 2010).
  3. a et b (en) « Awards Won », Festival Internacional de Cine Erótico de Barcelona (consulté le 23 juin 2010).
  4. (en) Tim Connelly « Private and Americans Win Big at Venus Fair », AVN.com, (consulté le 16 février 2010).

Liens externesModifier