Larry Micheaux

joueur de basket-ball américain

Larry Micheaux
Image illustrative de l’article Larry Micheaux
Fiche d’identité
Nom complet Larry Wayne Micheaux
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (59 ans)
Houston (États-Unis)
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Mr. Mean
Situation en club
Club actuel Retraité
Numéro 40
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
?-1979
1979-1983
Worthing HS
Cougars de Houston
Draft de la NBA
Année 1983
Position 29e
Franchise Bulls de Chicago
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1983-1984
1984
1984-1985
1985–1986
1986–1987
1987–1988
1988–1989
1989–1990
1990–1991
1991–1992
1992–1993
1994
Kings de Kansas City
Bucks de Milwaukee
Rockets de Houston
Pallacanestro Varèse
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Valence BC
Valence BC
Valence BC
Peñas Huesca
03,1
02,6
04,2[1]

17,1[2]
24,0
23,8
22,0
14,3
14,1
16,7
13,9
07,9[3]

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Larry Micheaux, né le à Houston (Texas), est un ancien joueur de basket-ball.

BiographieModifier

Après le Worthing High School, il joue quatre saisons avec les Cougars de Houston atteignant deux fois le Final four NCAA aux côtés de deux 50 meilleurs joueurs du cinquantenaire de la NBA, Akeem Olajuwon et Clyde Drexler ainsi que Michael Young, sans parvenir à remporter le titre. En senior, il aligne 13,8 points à 58,8 % et 6,8 rebonds[1].

Choisi en 29e position lors de la Draft 1983 de la NBA par les Bulls de Chicago, il est transféré le jour-même avec Mark Olberding aux Kings de Kansas City en échange de Chris McNealy et Ennis Whatley et un second tour de la Draft 1984 de la NBA (qui sera Ben Coleman). Il joue la saison NBA 1983-1984 dans l'Illinois pour 3,1 points à 54,4 % et 2,9 rebonds en 29 rencontres, complétée par trois matches de play-offs avec 10,0 points à 66,7 % et 7,0 rebonds. Son contrat est rompu durant la pré-saison suivante le pour 2,6 points à 70,6 % et 2,4 rebonds en 18 rencontres, mais il est engagé deux jours plus tard le par les Bucks de Milwaukee. Laissé libre par les Bucks, il est engagé le par les Rockets de Houston pour 4,2 points à 65,4 % et 2,5 rebonds en 39 rencontres, complétée par huit matches de play-offs avec 3,2 points à 31,6 % et 4,2 rebonds[1].

Il commence par la suite une carrière européenne d'un an en Italie puis huit saisons en Espagne, pays où il reste un des meilleurs rebondeurs historiques[4] et un des meilleurs pivots de cette époque en Espagne avec Arvydas Sabonis, Audie Norris ou Reggie Johnson[5]. Lors de ses trois premières saisons dans le Pays basque, il a des statistiques impressionnantes de 24,0 points et 10,5 rebonds, 23,8 points et 10,7 rebonds, 22,0 points et 12,3 rebonds puis une quatrième un ton en-dessous avec 14,3 points et 10,3 rebonds. À Valence, il aligne les statistiques suivantes : 14,1 points et 8,8 rebonds, 16,7 points et 9,1 rebonds et 13,9 points et 8,4 rebonds, avant de terminer sur le bilan de 7,9 points et 6,0 rebonds à Huesca[3]

Par la suite, il devient professeur à la Stafford High School et il dirige des camps de basket d'été au Texas[6].

Vie personnelleModifier

Marié à Annette Collins, Larry Micheaux a trois enfants Antoinette (née en 1983), Toya Aneise (née en 1987) et Joshua (né en 1990). Sa fille La Toya est basketteuse avec Aggies du Texas[7], alors que son fils Josh joue avec les Panthers de Georgia State [4].

Distinctions personnellesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « Larry Micheaux », basketball-reference.com (consulté le 2 mars 2016)
  2. (it) « Larry Micheaux », legabasket.it (consulté le 2 mars 2016)
  3. a et b (es) « Larry Micheaux », piratasdelbasket.net (consulté le 2 mars 2016)
  4. a et b (en) « Josh Micheaux », Georgia State Athletics (consulté le 2 mars 2016)
  5. (es) Jordi Perramon Xinxola, « Larry Micheaux un phi slama jamma en la ACB », pivotworld9.com, (consulté le 2 mars 2016)
  6. (en) « Where are the Phi Slama Jama Cougars now? », chron.com, (consulté le 2 mars 2016)
  7. (en) Berry Tramel, « Big 12 fan of the day », newsok.com, (consulté le 2 mars 2016)

Liens externesModifier