Le lamello (appelé aussi biscuit) est un système d'assemblage utilisé en menuiserie. Ce système a été inventé par l'entreprise suisse du même nom. Il est basé sur le creusement dans chacune des pièces à assembler d'une rainure standardisée, dans laquelle on colle un lamello d'assemblage en bois.

Machine utilisée pour la fabrication des assemblages lamello.
Deux pièces prêtes à être assemblées, montrant les rainures et le lamello.
Exemple d'assemblage à angle droit.

HistoriqueModifier

L'entreprise suisse qui a inventé ce système d'assemblage a été fondée en 1944 à Liestal (canton de Bâle), par Hermann Steiner. Le 1er prototype vendu de ce système a été inventé en 1955[1].

Utilité et avantages du système d'assemblageModifier

Ce système apporte plusieurs avantages :

  • Il est rapide à réaliser : un seul réglage pour les deux côtés de l'assemblage, un simple trait suffit à son usinage ;
  • Le temps de production est réduit, vu que la machine se règle une fois, et unique pour un assemblage ;
  • Il permet d'assembler des pièces avec n'importe quel angle[2].

FonctionnementModifier

Pour l'utiliser, il suffit de tracer un trait sur la pièce à l'emplacement du lamello, de régler la machine en fonction du numéro lamello utilisé (0, 10, 20 les plus communs) et du positionnement en hauteur du lamello, puis de percer et d'assembler[3].

SourcesModifier