Lamelle moyenne

En histologie végétale, la lamelle moyenne ou lamelle médiane est la partie la plus externe de la paroi végétale. Elle est principalement constituée de pectine et est commune à deux cellules adjacentes[1].

Paroi végétale avec lamelle moyenne (au sommet)

FormationModifier

La lamelle moyenne est la première partie de la paroi des cellules végétales à se former, l'imprégnation de lignine dans cette lamelle, et dans un degré moindre dans la paroi primaire et encore moins dans la paroi secondaire se faisant de manière centripète[2]. Elle se forme lors de la télophase d'une mitose par fusion des vésicules provenant de l'appareil de Golgi[3].

StructureModifier

La lamelle moyenne est principalement constituée de pectine[1]. Elle est perforée aux endroits où passent les plasmodesmes[3].

FonctionsModifier

La lamelle moyenne sert de ciment liant les parois primaires de deux cellules contiguës.

Notes et référencesModifier

  1. a et b William G. Hopkins, Physiologie végétale, De Boeck Supérieur, , 532 p. (ISBN 978-2-7445-0089-3, lire en ligne)
  2. Daniel Richard, Martine Hausberger, Patrick Chevalet, Sylvie Fournel, Nathalie Giraud, Frédéric Gros, Patrick Laurenti, Fabienne Pradere, Thierry Soubaya, Frédéric Ysnel, Biologie, Dunod, , p. 66
  3. a et b Cours de biologie cellulaire sur la paroi pectocellulosique de Mr Chelli A. de l'Université de Béjaïa. En téléchargement ici