Lamelle moyenne

Paroi végétale avec lamelle moyenne (au sommet)

En histologie végétale, la lamelle moyenne ou lamelle médiane est la partie la plus externe de la paroi végétale. Elle est principalement constituée de pectine et est commune à deux cellules adjacentes[1].

FormationModifier

La lamelle moyenne est la première partie de la paroi des cellules végétales à se former, l'imprégnation de lignine dans cette lamelle, et dans un degré moindre dans la paroi primaire et encore moins dans la paroi secondaire se faisant de manière centripète[2]. Elle se forme lors de la télophase d'une mitose par fusion des vésicules provenant de l'appareil de Golgi[3].

StructureModifier

La lamelle moyenne est principalement constituée de pectine[1]. Elle est perforée aux endroits où passent les plasmodesmes[3].

FonctionsModifier

La lamelle moyenne sert de ciment liant les parois primaires de deux cellules contiguës.

Notes et référencesModifier

  1. a et b William G. Hopkins, Physiologie végétale, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782744500893, lire en ligne)
  2. Daniel Richard, Martine Hausberger, Patrick Chevalet, Sylvie Fournel, Nathalie Giraud, Frédéric Gros, Patrick Laurenti, Fabienne Pradere, Thierry Soubaya, Frédéric Ysnel, Biologie, Dunod, , p. 66
  3. a et b Cours de biologie cellulaire sur la paroi pectocellulosique de Mr Chelli A. de l'Université de Béjaïa. En téléchargement ici