Ouvrir le menu principal
Laetitia Velma
Naissance Valence (Drôme)
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop, pop onirique
Instruments piano
Années actives Depuis 2006
Site officiel http://laetitiavelma.com/

Laetitia Velma est une auteur-compositeur-interprète française[1].

Son premier album Les eaux Profondes, a été produit et arrangé en 2011 par Dominique A et enregistré par des musiciens issus de la pop belge (Pierre Jacquemin de Venus, Julien Paschal de Sharko et le regretté, Denis Wielemans de Girls in Hawaii)[2].

BiographieModifier

Laetitia Velma commence à étudier le piano à 12 ans[3]. Elle s'initie à la musique dans une école de musique pendant cinq ans. Après avoir été comédienne de théâtre, Lætitia retourne à la musique[4].

Influencée par la scène new wave, Arcade Fire, Antony and The Johnsons, El Perro del Mar, elle a fait ses débuts sur la scène franco-belge[5].

CollaborationsModifier

En 2006, elle collabore sur l'album L’Horizon de Dominique A, et co-compose deux de ses chansons « Adieu Alma » et « Antaimoro »[6]. Les deux artistes renouvellent une collaboration en 2015 avec "Au revoir mon amour" pour l'album Eléor[7].

Les Eaux ProfondesModifier

L'album mélange mélodies au piano, airs pop-rock et musique hypnotique. Les textes, eux, sont très personnels : « J'écris la plupart des textes en écriture automatique à la bordure du conscient. Ce qui en ressort est donc inconscient », explique-t-elle[8].

Les Eaux Profondes a reçu de bonnes critiques notamment celles de L'Express : « Une aventure introspective dans un univers sensuel et onirique »[5].

L'artiste part en tournée en groupe avec les musiciens qui ont enregistré le disque pour une cinquantaine de dates à travers la France et la Belgique, dont celles aux Nuits Botaniques et au Brussel Summer Festival[9].

L'album rencontre un joli succès en Espagne. El Pais qualifie ces titres de « morceaux pop énergiques et accrocheurs, sauvage et poétique avec des paysages sonores universels »[10]. Elle signe avec le label Green Ufos pour une tournée dans les principales villes, avec un passage au South Pop Festival et un concert en live sur Radio 3.

Cinq LunesModifier

En mars 2017, la pianiste et chanteuse a présenté son nouvel album Cinq Lunes pour l'ouverture du Festival Variations au Lieu Unique à Nantes, l'occasion de « se laisser porter par le souffle mélodique de ses nouveaux morceaux et s'y perdre, comme dans une balade hors des chemins balisés »[11].

DiscographieModifier

Titre Tracklisting Date de sortie Label Format
Retournez-vous
  1. Le Pays Étranger
  2. Retournez-vous
  3. Avant Que Tout S'effondre
  4. Les Cheveux et Les Larmes
2011 Les Disques d'Avril EP
Les Eaux Profondes
  1. Les Eaux Profondes
  2. Le Pays Étranger
  3. Au-Delà
  4. Retournez-vous
  5. Mon Cœur
  6. Avant Que Tout S'effondre
  7. Le Chemin
  8. Mens-Moi-Encore
  9. Le Supplice de L’Été
  10. Le Temps et les Cœurs
  11. Les Cheveux et les Larmes
  12. J'ai Beaucoup Retrouvé
2011 A.M. Prod / Wagram / Les Disques d'Avril Album
Cinq Lunes
  1. Echos
  2. Eclipse
  3. Come back to me
  4. Enigme
  5. Ensemble
  6. Polka Russe
  7. Forêts
  8. In the dark
  9. Hymne du vent
  10. Résonance
  11. I can't describe
  12. L'eau
  13. Aube
2017 Les Disques d'Avril Album

Notes et référencesModifier

  1. « L'Excelsior, salles de musiques actuelles à Allonnes (72) - » En écoute : LAETITIA VELMA + DOMINIQUE A », sur lexcelsior.fr (consulté le 22 mai 2017)
  2. « Laetitia Velma - Festival Variations », Festival Variations,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2017)
  3. Anne Elizabeth Philibert, « "Variations" : Laëtitia Velma inaugure le nouveau festival pour piano et claviers à Nantes », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2017)
  4. « LAETITIA VELMA », sur la cassette (consulté le 7 juin 2017)
  5. a et b « A suivre... Laetitia Velma », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)
  6. « Laetitia Velma : « Mes goûts se portent naturellement vers une certaine mélancolie » | Sourdoreille », sur Laetitia Velma : « Mes goûts se portent naturellement vers une certaine mélancolie » | Sourdoreille (consulté le 22 mai 2017)
  7. Philippe Brochen, « «Eleor» : Dominique A part en ballades », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2017)
  8. « Laëtitia Velma et Dominique A, en tournée avec "Les Eaux Profondes" », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)
  9. « History », sur bsf.be (consulté le 20 juin 2017)
  10. (es) Ediciones El País, « Laetitia Velma », EL PAÍS,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2017)
  11. « Variations. Le festival de piano et claviers débute ce vendredi », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2017)

Voir aussiModifier