Lac Mackay

lac australien

Lac Mackay
Image illustrative de l’article Lac Mackay
Le lac Mackay vu de l'espace par la mission STS-33, en novembre 1989.
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Subdivision Drapeau de l'Australie-Occidentale Australie-Occidentale
Drapeau du Territoire du Nord Territoire du Nord
Géographie
Coordonnées 22° 30′ S, 128° 35′ E
Type Lac salé
Superficie 4 737 km2[1]
Longueur 100 km[2]
Largeur 50 km
Altitude 378 m[3]
Géolocalisation sur la carte : Australie
(Voir situation sur carte : Australie)
Lac Mackay
Géolocalisation sur la carte : Australie-Occidentale
(Voir situation sur carte : Australie-Occidentale)
Lac Mackay

Le lac Mackay est le quatrième plus grand lac d'Australie. Situé sur la frontière entre l'Australie-Occidentale et le Territoire du Nord, il est un lac salé et a une superficie de 3 494 km2[1],[4].

Il est situé au cœur du Grand Désert de Sable, au nord-est du désert de Gibson et au sud-ouest du désert de Tanami.

ÉtymologieModifier

Le lac est nommé d'après l'explorateur australien Donald George Mackay (en), qui l'a vue dans un arpentage en 1930. Les aborigènes de la région appellent le lac Wilkinkarra.

DescriptionModifier

 
Le lac Mackay vu par le satellite Terra en septembre 2010.
 
Le lac Mackay vu par le satellite Copernicus Sentinel-2B satellite en mars 2017. Les surfaces marrons montrent des collines de la partie est du lac.

Le lac Mackay mesure environ 100 km de long et jusqu'à environ 50 km de large. Sa profondeur est inconnue, mais varie vraisemblablement d'une cinquantaine de centimètres à quelques mètres, en fonction de la période où elle est mesurée[1]. Cette fluctuation provoque l'apparition occasionnelle d’ilots, pour la plupart dans la partie nord-est du lac, ainsi que des stries de sable orientées de l'est vers l'ouest, à son extrémité nord.

Certaines régions plus sombres indiquent la présence d'algues ou de végétation désertique immergée, tandis que la remontée des sels et autres minéraux à la surface du sol par capillarité dans cette région très aride provoque l'apparition des zones blanches réfléchissantes[2].

BiodiversitéModifier

 
Échasses à tête blanche.

Bien qu'il s'agisse d'un lac éphémère, il peut rester rempli pendant plusieurs mois. Il devient alors un habitat et un lieu de reproduction pour plusieurs espèces d'oiseaux de rivage, comme l'échasse à tête blanche[1].

Autres lacsModifier

Le lac Mackay a également donné son nom à Mackay Lacus, un lac de Titan. Constitué d'hydrocarbures liquides, il mesure 180 km de long[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) « Australia’s Ephemeral Lake Mackay : Image of the Day », sur earthobservatory.nasa.gov, (consulté le ).
  2. a et b (en) « STS033-73-97 », sur eol.jsc.nasa.gov (consulté le )
  3. « Lake Mackay (Mackay Lake) Carte (Plan), Photos et la meteo - (Australie): lac - Latitude:-22.5 and Longitude:129 », sur fr.getamap.net (consulté le ).
  4. (en) c\=AU\;o\=Australia Government\;ou\=Geoscience Australia, « Largest Waterbodies », sur www.ga.gov.au, (consulté le )
  5. (en) « Planetary Names: Lacus, lacūs: Mackay Lacus on Titan », sur planetarynames.wr.usgs.gov (consulté le )