Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Le lac Ashi (芦ノ湖, Ashino-ko?), est un lac de cratère à Hakone dans la préfecture de Kanagawa au Japon. Le lac, de 21 km de circonférence, se situe au sein d'un volcan, le Hakone, et s'est formé il y a environ 3000 ans à la suite d'une explosion phréatique qui fit s'effondrer une partie du mont Kami, creusant les gorges de la rivière Haya-kawa et le lac Ashi[1].

Lac Ashi
芦ノ湖
Mont Fuji depuis le lac Ashi
Mont Fuji depuis le lac Ashi
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Municipalité
District
Préfecture
Hakone
Ashigarashimo
Kanagawa
Géographie
Coordonnées 35° 12′ nord, 139° 00′ est
Type Lac de caldeira
Origine Volcanique
Superficie 7,2 km2
Longueur 6 km
Largeur 1,5 km
Altitude 723 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
43,5 m
15 m

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Lac Ashi  芦ノ湖

TourismeModifier

C'est l'un des principaux sites touristiques de Hakone, notamment grâce à sa vue sur le Mont Fuji qui se reflète dans ses eaux, et par ses croisières :

  • Les croisières Hakone-Kankosen, desservant Hakonemachi, Moto-Hakone et Tōgendai (réseau Hakone Tozan, connexion possible avec le funitel de Hakone)[2].
  • Les croisières Ashinoko-Yuransen, desservant le check-point Hakone-Sekisho-ato, Moto-Hakone, le parc Hakone-en et Kojiri (réseau Izuhakone)

C'est également un lieu de pêche apprécié. Un des torii du sanctuaire Hakone-jinja, fondé en 757, se trouve au sud-est du lac. [3],[4]

Il est aussi connu pour être le lac au bord duquel se situe Tokyo-3 dans le dessin animé Neon Genesis Evangelion, ce qui en fait un lieu incontournable pour tous les fans de la série.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

RéférencesModifier

  1. (en) « Hakone », Global Volcanism Program (consulté le 13 février 2012)
  2. (en) « Pirate Boats in Lake Ashi (Hakone Sightseeing Cruise) », Odakyu Electric Railway (consulté le 20 février 2012)
  3. Office national du tourisme japonais, « Fuji Hakone » (consulté le 20 février 2012)
  4. (en) « Hakone », Japan travel guide (consulté le 20 février 2012)