Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carnot.

Le label Carnot est un label officiel français attribué à des laboratoires de recherche publique effectuant des travaux de recherche scientifique en partenariat public-privé. Créé en 2006, il est attribué par le ministre chargé de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation[1], pour une durée de cinq ans renouvelable[2].

Les laboratoires titulaires du label Carnot reçoivent un financement public, versé par l’Agence Nationale de la Recherche. Il est calculé en fonction du volume et de l’accroissement, sur la durée du partenariat, des contrats de recherche établis avec des entreprises en fonction du besoin de celles-ci. Ce financement s’ajoute à celui versé par ces entreprises[3].

Il existe, dans la procédure de labellisation, une phase préparatoire nommée « Tremplin Carnot », destinée aux laboratoires qui, ne répondant pas entièrement aux critères exigés, reçoivent un soutien spécifique[4].

Le nom du label a été choisi en l'honneur du physicien Sadi Carnot[5].

Sommaire

Les instituts CarnotModifier

La première vague de labellisation a vu vingt groupements de laboratoires publics être labellisés. Ces instituts se sont fédérés au sein de l’Association des instituts Carnot, créée le . En mars 2017, treize autres groupements de laboratoires ont également été labellisés[3].

En 2008, ces 33 laboratoires de recherche labellisés « Institut Carnot » sont organisés en quatre réseaux : le premier regroupe les laboratoires spécialisés en électronique, nanotechnologie, et optique, le second ceux qui se consacrent aux sciences du vivant et aux écosystèmes, le troisième ceux travaillant sur la mécanique, la science des matériaux, la chimie et l’énergie, et le dernier ceux qui se préoccupent de transports, d’aéronautique et d’astronautique [1]. Ils rassemblent alors 13 000 chercheurs et 7 000 docteurs, et représentent un budget de 1,4 milliards d’Euro, près de 40% de ce budget étant issu de financements privés[3].

En 2016, 29 laboratoires sont labellisés « Institut Carnot », tandis que neuf autres sont des tremplins[4].

Le Réseau CarnotModifier

La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (février 2019). Découvrez comment la « wikifier ».

Le Réseau Carnot se compose de structures de recherche publique, labellisées par le ministère de la recherche, prenant des engagements forts pour mener et développer une activité de recherche partenariale au bénéfice de l'innovation des entreprises, de la PME, de grand groupes et des acteurs socio-économiques. Le réseau a pour objectif d'accroître l'impact économique des actions de R&D menées par les laboratoires grâce aux partenariats en termes de création d'emploi, de chiffre d'affaires national et à l'export et donc de compétitivité. La prise en compte des contraintes de chaque entreprise, ils s'appuient sur une démarche d'amélioration du professionnalisme de leur relation partenariale.

Le Réseau des Carnot a pour principale mission de développer la recherche partenariale pour l’innovation des entreprises au bénéfice de l’économie française tant bien avec de petites structures comme avec de plus grandes structures. En menant des actions R&D externalisées l’objectif de cette démarche fait de lui un acteur économique français important. En effet, en 2017, le Réseau Carnot produit 710 M€ de recettes contractuelles avec des partenaires dont 625 M€ avec des entreprises. Le Réseau Carnot est un réseau pluridisciplinaire qui offre un large spectre de compétences, répondant ainsi aux besoins des entreprises dans la plupart des secteurs économiques. Le Réseau Carnot se positionne en tant que propulseur d’innovation et de soutien à la performance grâce à son accompagnement et à son écoute qui lui permet d’anticiper les besoins de ses partenaires. Les Carnot, travaillent en réseau et forment une synergie mobilisant les expertises pluridisciplinaires des Carnot. De manière très brève les Carnot se résument à : un réseau, un accompagnement, une anticipation. Afin de créer une synergie entre tous les membres du réseau t de créer une vraie dynamique de fonctionnement en faveur de la rechercher partenariale, tous les Carnot sont membres de l’AiCarnot (Association des Instituts Carnot). Il s’articule en 5 grands axes :

- Marketing stratégique, pour permettre le suivi et l’adaptation de l’offre aux évolutions de marchés

- International, favoriser le développement d’affaires en promouvant l’attractivité de la France

- Présence et reconnaissance en régions, dû à sa présence territoriale forte en France, cet axe favorise la connaissance par les Carnot des politiques d’innovation des régions

- Soutient du fonctionnement collectif, le réseau permet de faire jouer les complémentarités entre Instituts Carnot, permettant de développer une recherche partenariale de qualité en soutien à l’innovation

- Communication afin de communiquer sur les savoir-faire des Carnot ainsi que leur engagement au bénéfice de l’économie française. Et promouvoir une visibilité optimale de l’identité du réseau dans le système de R&D.

L’activité de l’association s’appuie sur un budget qui comprend les cotisations de ses membres ainsi que divers soutiens financiers affecté à des opérations et des actions spécifiques issus de collectivités et de partenaires impliqués dans la promotion de la recherche et de l’innovation.

Charte CarnotModifier

Chaque institut composant le réseau s’engage à respecter les termes de la Charte Carnot[6] afin de partager les mêmes valeurs :

  • Démarche d’amélioration continue permettant de mener des projets de recherche avec le professionnalisme correspondant aux attentes des entreprises et des partenaires socio-économiques
  • Définition d’une stratégie de recherche claire intégrant les attentes des acteurs socio-économiques et les avancées technologiques potentielles. - Gouvernance forte au service de l’activité partenariale
  • Réponse systématique aux demandes des partenaires, en les orientant, si nécessaire, vers une autre structure de recherche
  • Respect de « La Charte des bonnes pratiques de Propriété Intellectuelle et de Transfert des Connaissances et de Technologies des instituts Carnot »
  • Promotion du Label Carnot, synonyme de qualité de professionnalisme, d’ouverture et de prise en compte des attentes des partenaires socio-économique
  • Fonctionnement en réseau afin de proposer une offre pluridisciplinaire intégrée
  • Prise en compte, dans l’évaluation des chercheurs et des laboratoires, de leur implication dans les projets de recherche partenariale au profit du monde socio-économique
  • Développement de relations fortes et durables avec la recherche académique, propres à conforter le renouvellement des compétences scientifiques et technologiques
  • Développement de son ouverture internationale, avec le souci d’élargir et de consolider son assise scientifique.

Les 38 structures CarnotModifier

Le Réseau Carnot est composé de 38 structures de recherches publique. Tous les 3 ans un appel à candidatures sélectionnent des laboratoires exprimant l’envie de faire partie du Réseau. Le Comité de Pilotage chargé de la sélection estime que ces laboratoires ne remplissant pas totalement les critères mais qui présentent tout de même un fort potentiel reçoive un soutien financier afin d’atteindre leur objectif, ce sont les Tremplins Carnot.

Le Réseau est présent dans toute la France.

Les filièresModifier

Les filières Carnot ont été créées afin de réunir plusieurs compétences de Carnot différents réunis dans un seul et même domaine d’expertise. Il existe 8 filières Carnot :

Aéronautique

La filière AirCar regroupe 8 instituts Carnot : Cetim, Ingénerie@Lyon, M.I.N.E.S, ARTS, IFPEN, Transports Énergie, MICA, Leti, ESP. Avec 200 équipements et plateformes et 9 000 chercheurs la filière s’appuie sur deux points forts :

  • Une approche multidisciplinaire des problématiques
  • Un maillage géographique des bassins d’emplois de la filière « construction aéronautique »

Automobile et mobilité

La filière Carnauto regroupant 9 instituts Carnot

Énergie

La filière EnergICs regroupant 5 instituts Carnot : Énergies du Futur, M.I.N.E.S, BRGM et ICEEL. Composé de 50 plateformes technologiques. Ses actions dans le domaine de l’énergie mènent à :

  • Répondre aux enjeux de la transition énergétique
  • Répondre aux besoins R&D des entreprises
  • Accompagner la compétitivité des entreprises
  • Faciliter l’accès à l’innovation

Industries extractives et première transformation

La filière Extra&Co regroupant 4 instituts Carnot : ISIfor, BRGM, M.I.N.E.S. Composé de 2 000 chercheurs, ingénieurs et techniciens et 35 plateformes. Ayant une expertise scientifique dans le domaine des ressources minérales et énergétiques du sous-sol.

Médicament

La filière FINDMED regoupe 13 Carnot : CALYM, Curie Cancer, CEA LIST, Chimie Balard Cirimat, I2C, ICM, Imagine, France Futur Elevage, Inria, M.I.N.E.S, Pasteur MS, Smiles, Voir et Entendre. La filière connecte TPE, PME et ETI et un ensemble d'experts dans le domaine. Et offre :

Un accompagnement dans le développement

  • Une offre a été élaborée afin de soutenir la croissance et le développement des PME de la filière du Médicament.
  • Des thématiques variées en Santé humaine et animale adaptées à toutes les étapes de la R&D en Santé

Fonctionnement

  • Un accompagnement accessibles à toutes les TPE, PME et ETI, avant et pendant le partenariat.
  • La mise en relation avec les instituts membres du consortium, et le suivi par notre équipe sont gratuites

Mode & luxe

La filière CARATS regroupant 3 instituts Carnot : M.I.N.E.S, MICA, Ingéniere@Lyon. Composé de 4 000 experts et 17 plateformes technologiques. La filière facilite l’accès à un grand réseau de compétence organisés autour de 5 enjeux d’innovation :

  • Développement durable
  • Création et ingénierie
  • Image et identité de la marque
  • Luxe du futur
  • Appui à l’innovation

Sport et bien-être

La filière Fast_Spor’In regroupe 3 instituts Carnot : STAR, LETI, MICA. Composé de 2 470 chercheurs et propose :

  • La réalisation de "diagnostic innovation"
  • Une offre "première marche"
  • La construction d'actions collectives

Manufacturing

La filière Manufacturing regroupant 10 Carnot : ARTS, Cetim, Chimie Balard Cirimat, Énergies du futur; Ingénierie@Lyon, MICA, M.I.N.E.S, Leti, LSI, TN@UPSaclay. Il compte également la présence du Centre de recherche aérospatiale Onera. La filière travaille autour de 6 défis :

  • Fabrication additive
  • Industrialisation des composites
  • Fonctionnalisation de surface
  • Conception virtuelle et collaborative
  • Supervision et optimisation des procédés
  • Machines intelligentes

RéférencesModifier

  1. a et b Eunika Mercier-Laurent, Les écosystèmes de l'innovation, Éditions Lavoisier, coll. « Business, économie et société », , 269 p. (ISBN 2746221179 et 978-2746221178, lire en ligne), p. 192-193.
  2. Marcel Morabito, Recherche et innovation : Quelles stratégies politiques ?, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », , 152 p. (ISBN 2724614720 et 978-2724614725, lire en ligne).
  3. a b et c Jacques Lesourne, Denis Randet et al., La recherche et l'innovation en France, Paris, Odile Jacob, coll. « FuturIS », , 446 p. (ISBN 2738123635 et 978-2738123633, lire en ligne), p. 339-340.
  4. a et b « Présentation du label Carnot », sur enseignementsup-recherche.gouv.fr (consulté le 2 novembre 2017)
  5. « Pourquoi ce nom ? », sur Association des instituts Carnot
  6. « La Charte Carnot | Le réseau des Carnot », sur www.instituts-carnot.eu (consulté le 13 février 2019)

Liens externesModifier