Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Label Carnot

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carnot.

Créé en 2006 le label Carnot a vocation à développer la recherche partenariale, c’est-à-dire la conduite de travaux de recherche menés par des laboratoires publics en partenariat avec des acteurs socio-économiques, principalement des entreprises (de la PME aux grands groupes), en réponse à leurs besoins. La recherche partenariale constitue un levier important pour l’économie en favorisant l’innovation des entreprises, gage de compétitivité et de croissance[1].

Sommaire

PrésentationModifier

Le label Carnot est attribué pour une période de cinq années renouvelable à des structures de recherche publique, les instituts Carnot, qui mènent simultanément des activités de recherche amont, propres à renouveler leurs compétences scientifiques et technologiques, et une politique volontariste en matière de recherche partenariale au profit du monde socio-économique. Il est destiné à favoriser la recherche partenariale. Les structures labellisés (appelés « instituts Carnot ») reçoivent un soutien financier de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) : l’abondement Carnot, calculé en fonction du montant des contrats de recherche avec leurs partenaires socio-économiques. Ce soutien financier leur permet de men[2]er à bien les actions nécessaires pour respecter les engagements de progrès sur lesquels ils seront évalués. Les instituts sont fédérés au sein du réseau Carnot animé par l’Association des instituts Carnot.

Le nom du label vient honorer Sadi Carnot (1796-1832), le physicien. Sollicité pour l’amélioration des machines à vapeur, celui-ci a en effet — dans Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance (1824) — établi le second principe de la thermodynamique qui régit le fonctionnement d’appareils utilisés par chacun d’entre nous au quotidien  : un bon exemple de recherche appliquée ayant permis d’obtenir des résultats scientifiques au plus haut niveau.

Le réseau des instituts CarnotModifier

En 2017, le réseau compte trente-huit instituts Carnot [IC 1] :

RéférencesModifier

Liens externesModifier