La Vengeance (nouvelle)

nouvelle de Vladimir Nabokov

La Vengeance
Publication
Auteur Vladimir Nabokov
Titre d'origine
Месть
Langue russe
Parution 1924
Recueil
Traduction française
Traduction Gilles Barbedetterz
Bernard Kreise
Parution
française
Gallimard, 1991
Intrigue
Genre nouvelle
Lieux fictifs Ostende
Le Kent
Personnages Un professeur de biologie
Son épouse

La Vengeance (en russe Месть, en anglais Revenge) est une nouvelle écrite par Vladimir Nabokov au début 1924 et publiée dans Русское эхо le . Aujourd'hui, ce récit figure dans le recueil La Vénitienne et autres nouvelles. La traduction française date de 1990[1].

RésuméModifier

Un vieux professeur de biologie a découvert une lettre de son épouse à son amant... Le professeur croit à l'infidélité avérée de son épouse. Mais il s'agit d'une méprise. En effet celle-ci, férue de spiritisme a pris en pitié un esprit qu'un médium affirme vivre dans leur maison. La jeune femme, qui craint terriblement son mari, écrit donc une lettre fictive à cet esprit pour le consoler de sa solitude. Malheureusement, son mari tombe sur la massive, qu'il tient pour authentique. Fou de jalousie, il décide de faire mourir sa femme le plus cruellement possible...

Il ramène donc d'un voyage à l'étranger un squelette de laboratoire qu'il glisse à sa place dans le lit conjugal dès son retour. Il recommande à sa femme de ne pas allumer la lumière quand elle viendra se coucher. Pendant la nuit, son épouse se pelotonne contre le sac d'os qu'elle croit être son mari... et meurt de terreur.

AnalyseModifier

Selon le biographe de Nabokov, Brian Boyd, la nouvelle « s'inscrit, sans aucun progrès, dans la tradition de Boccace [...][2] ». Tout au plus pourra-t-on y voir une première apparition du thème de « la méprise », qui a traversé l'œuvre de l'écrivain[3].

Notes et référencesModifier

  1. Dimitri Nabokov 2010, p. 161.
  2. Brian Boyd 1990, p. 269.
  3. Une thèse défendue, par exemple, par Georges Nivat.

BibliographieModifier

  • Vladimir Nabokov (trad. de l'anglais par Maurice et Yvonne Couturier, Bernard Kreise et Laure Troubetzkoy), Nouvelles complètes, Paris, Gallimard, coll. « Quarto », (1re éd. 2010), 868 p. (ISBN 978-2-07-012786-3), « La Vengeance »
  • Brian Boyd (trad. Philippe Delamare), Vladimir Nabokov [« Vladimir Nabokov: The Russian Years »], t. I : Les années russes (Biographie), Paris, Gallimard, coll. « Biographies », (1re éd. 1990), 660 p. (ISBN 978-2-07-072509-0)

Article connexeModifier