Ouvrir le menu principal

La Moïra

trilogie de fantasy d'Henri Lœvenbruck
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moira (homonymie).
La Moïra
Format
Langues
Auteur
Genre
Pays
Séquence
Suivi par

La Moïra est le titre d'une trilogie de fantasy teintée de légendes bretonnes et celtiques, écrite par Henri Loevenbruck et publiée durant les années 2001-2002 chez Bragelonne, et plus récemment chez J'ai Lu, contant la vie d'une jeune fille dans une ancienne Irlande alternative. L’œuvre est régulièrement confondue avec Les légendes de la Moïra, une série littéraire québécoise publié en 2016 chez CKR-Editions.

RésuméModifier

XIIe siècle, une jeune fille, nommée Aléa, va un jour, lors d'une triste errance, trouver une bague, celle d'Ilvain le Samildanach, membre sans doute le plus puissant du Conseil des Druides de Gaelia. Cet objet lui confère des pouvoirs qui vont la plonger dans les intrigues de l'île où elle vit. Elle rencontrera un druide, Phélim, qui la conduira à travers maintes aventures. Elle s'accompagnera aussi dès le début de ses aventures d'un nain, Mjolln, qui depuis l'assassinat de son épouse vit au jour le jour. Après qu'Aléa l'a défendu contre des bannis, il décide lui-même de la protéger. Le combat du bien contre le mal continue à travers cette trilogie où se mêlent des combats avec toujours une touche d'amour et de tendresse.

ÉtymologieModifier

« Moïra », en grec, signifie à la fois « destin », « part », « portion » ou « lot », traduisant la vision grecque du destin. L'« Aléa » est un événement imprévisible, proche du hasard.

Les livresModifier

En trois tomesModifier

En livre de pocheModifier

  • Le chemin de la louve
  • La fille de la terre
  • Les trois prophéties
  • Le secret de Mont-Tombe
  • La légende des druides
  • Le crépuscule de Djar

Dans le même universModifier

La série Gallica a pour héros Bohem le louvetier, le fils d'Aléa.

Liens externesModifier