Bragelonne

maison d'édition française

Bragelonne[4] est une maison d'édition française fondée en 2000, devenu le premier éditeur indépendant d’Imaginaire en langue française. Composée d’un seul label à sa naissance, la maison en comporte aujourd’hui sept, dans des genres aussi divers que l’Imaginaire (Bragelonne), la littérature (Stéphane Marsan & Milady), la « bit-lit » (Milady), la jeunesse (Castelmore), les comics (HiComics), le manga (Mangetsu) ou encore le jeu (Bragelonne Games).

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 31-03-2000 immatriculation sté
Dates clés
Fondée par Stéphane Marsan
Alain Névant
Fiche d’identité
Forme juridique Société par actions simplifiée (SAS)

SIREN 430 082 792

Statut Éditeur élément d'un groupe d'édition
Siège social 60-62 rue d'Hauteville
75010 PARIS (France)
Dirigée par Claire Renault Deslandes (publications), 24/07/2021-actuel
Bernard Chaussegros (administration de l'entreprise), 24/07/2021- [1]
Spécialités Fantasy, fantastique, science-fiction
Collections 10 ans - 10 romans - 10 euros, Brage, Bragelonne SF, Dungeons & Dragons Essais, Fantastique, Fantasy Gaming, Humour, Jeux, L'Ombre, Les Intégrales Bragelonne, Lovecraft, Pop Culture, Science-Fiction, Stars, Steampunk, Thriller, Trésors De La Science-Fiction
Titres phares Légende de David Gemmell
Langues de publication Français
Diffuseurs Hachette[2]
Société mère Hachette Livre
Filiales Milady, Castelmore, Hauteville, HiComics, Mangetsu, Bragelonne Games, Big Bang, Fibs[1]
Effectif 60 salariés[3]
Site web www.bragelonne.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 13 771 000 € en 2017
Environnement sectoriel
Principaux concurrents Pygmalion, Mnémos, Livre de Poche, J’ai Lu

HistoireModifier

 
Le stand des éditions Bragelonne lors de Livre Paris 2018

Bragelonne a été fondée le par Stéphane Marsan et son gérant Alain Névant, le nom faisant référence au roman Le Vicomte de Bragelonne (1847-1850) d'Alexandre Dumas.

Bragelonne doit son succès au soin apporté à la promotion et à la distribution de ses ouvrages[non neutre] et au succès des auteurs anglo-saxons que la maison fait connaître en France.

Prix littérairesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Valentine BEAU, « Stéphane Marsan quitte ses fonctions aux éditions Bragelonne », sur ActuSF - site sur l'actualité de l'imaginaire, (consulté le ).
  2. « Bragelonne passe chez Hachette », sur livreshebdo.fr.
  3. « Bragelonne change de diffusion/distribution », sur le blog des éditions Le Bélial'.
  4. « Chiffre d'affaires, résultat, bilans du N° 430 082 792 », sur www.societe.com (consulté le ).
  5. [1].
  6. Nicolas Gary, « Hachette Livre absorbe Bragelonne, éditeur de fantasy et SF », (consulté le )

Liens externesModifier