Ouvrir le menu principal

La Clef (Tanizaki)

livre de Jun'ichirō Tanizaki
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Clé.

La Clef[1]
Auteur Jun'ichirō Tanizaki
Pays Drapeau du Japon Japon
Genre roman
Version originale
Langue japonais
Titre
Kagi
Date de parution 1956
Version française
Traducteur Gaston Renondeau
Éditeur Gallimard
Collection Du monde entier
Lieu de parution Paris
Date de parution 1963
Nombre de pages 200

La Clef (Kagi, 鍵) est un roman japonais écrit par Jun'ichirō Tanizaki, publié en 1956.

RésuméModifier

Écrit sous la forme d'un double journal intime, le récit alterne les entrées d'un professeur d'université, présenté comme un vieil homme sur le déclin (56 ans), et celles de sa jeune épouse (45 ans) aux « désirs insatiables ». Tous deux évoquent leur vie conjugale et sexuelle, insatisfaisante, et intriguent chacun à leur manière en vue de soigner leurs frustrations. Leurs jeux incluent leur fille ainsi qu'un ami de la famille.

PersonnagesModifier

  • Le mari
  • Ikuko, sa femme
  • Toshiko, leur fille
  • M. Kimura, le (potentiel) fiancé de leur fille

Adaptations cinématographiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La première traduction français porte le titre La Confession impudique. En 1994, pour la collection de la Bibliothèque de la Pléiade, une nouvelle traduction signée Anne Bayard-Sakai est publiée par les éditions Gallimard sous le titre La Clef, respectant mieux le titre original japonais.
  • Tanizaki, Junichiro. The Key. Hibbett, Howard, trans., New York: Vintage, 2004
  • La Confession impudique, traduit par Gaston Renondeau, Paris, Gallimard, coll. « Du monde entier », 1963
  • La Clef, traduit par Anne Bayard-Sakai, «in», Œuvres, vol. 1, Paris Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade » no 434, 1997 (ISBN 2-07-011319-1)
  • La Clef (La Confession impudique), traduit par Anne Bayard-Sakai, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1998