La Bande élastique

livre de Rex Stout

La Bande élastique
Auteur Rex Stout
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Rubber Band
Éditeur Farrar & Rinehart
Lieu de parution New York
Date de parution 1936
Version française
Traducteur Edmond Michel–Tyl
Éditeur Éditions Gallimard
Collection Le Scarabée d’Or no 20
Lieu de parution Paris
Date de parution 1938
Nombre de pages 220
Chronologie

La Bande élastiqueThe Rubber Band dans l'édition originale américaine — est un roman policier américain de Rex Stout, publié en 1936. C’est le troisième roman de la série policière ayant pour héros Nero Wolfe et son assistant Archie Goodwin.

HistoriqueModifier

Le roman est d’abord publié en feuilleton dans six livraisons du journal The Saturday Evening Post du au . Il paraît en volume en avril de la même année chez Farrar & Rinehart.

RésuméModifier

Anthony D. Perry, membre du conseil d’administration de la banque de Nero Wolfe, et président de la Seaboard Corporation, soumet au détective une affaire délicate. Il soupçonne Clara Fox, une de ses employées, d’avoir volé à la Seaboard une somme de trente mille dollars. Or, il souhaite engager Wolfe non pour démontrer la culpabiliter de la jeune fille, mais pour découvrir des preuves de son innocence. Pourtant, la jeune et jolie employée, qui tombe dans l'œil d'Archie, a un lourd passé familial en héritage : au Nevada, au tournant du siècle, son père faisait partie de la « Bande élastique », un gang de hors-la-loi dirigé par Rubber Coleman. Quand George Rowley, un lieutenant de Coleman, fut condamné à la pendaison, il parvint à s’évader en achetant un cheval à même l’argent de ses compagnons, sans jamais songer à les rembourser.

Récemment, Clara Fox a réussi à découvrir que Rowley se cache sous l’identité du marquis de Clivers, un diplomate britannique attaché à des négociations stratégiques avec la Maison-Blanche. La disparition de l’argent des bureaux de la Seaboard est-elle liée à cette ancienne dette ? Du moins, la jeune Clara est dans de beaux draps quand la police découvre la somme dérobée dans sa voiture. Pourtant, à la stupéfaction d’Archie Goodwin, Nero Wolfe, qui est lui aussi tombé sous le charme de la jeune femme, est convaincu de son innocence et va jusqu'à lui donner asile dans sa vaste demeure et parvient habilement à la cacher quand des sbires de la police, muni d'un mandat de perquisition, fouille l'immeuble pour mettre la main sur Clara Fox qui est également soupçonnée d'avoir trempé dans l'assassinat d'un ancien membre de la Bande élastique.

L’affaire prend alors une mauvaise tournure quand est assassiné Mike Walsh, un autre membre de la Bande élastique qui a appris la fausse identité sous laquelle se cache Rubber Coleman, le criminel qui semble tirer en sous-main toutes les ficelles de cet écheveau.

ÉditionsModifier

Édition originale en anglais
  • (en) Rex Stout, The Rubber Band, New York, Farrar & Rinehart,
Éditions françaises

Adaptations à la télévisionModifier

SourcesModifier

  • André-François Ruaud. Les Nombreuses Vies de Nero Wolfe - Un privé à New York, Lyon, Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2008 (ISBN 978-2-915793-51-2)
  • J. Kenneth Van Dover. At Wolfe's Door: The Nero Wolfe Novels of Rex Stout, 2e édition, Milford Series, Borgo Press, 2003 (ISBN 0-918736-51-X).