L’Histoire de Jees-Uck

nouvelle de Jack London

L’Histoire de Jees-Uck
Publication
Auteur Jack London
Titre d'origine
The Story of Jees Uck
Langue Anglais américain
Parution New York (États-Unis)
The Macmillan Co
1904
Recueil
Traduction française
Traduction Louis Postif
Parution
française
Librairie Arthème Fayard, 1932
Intrigue
Genre Nouvelle d'aventure
Lieux fictifs Yukon
Nouvelle précédente/suivante

L’Histoire de Jees-Uck (titre original : The Story of Jees Uck) est une nouvelle américaine de Jack London publiée aux États-Unis en 1904.

HistoriqueModifier

La nouvelle est publiée initialement dans le périodique The Smart Set en , avant d'être reprise dans le recueil La Foi des hommes en .

RésuméModifier

« Ceci est donc l'histoire de Jess Uck, et c'est aussi l'histoire de Neil Bonner, et de Kitty Bonner, et de deux descendants de Neil Bonner[1]... »
À Twenty Mile, un comptoir perdu du Yukon, Neil Bonner se console de sa solitude avec Jess Uck, « d'une race basanée, il est vrai, mais elle n'était pas indienne, ni esquimaude, ni inuite [1]»...

ÉditionsModifier

Éditions en anglaisModifier

Traductions en françaisModifier

  • L’Histoire de Jiz-Uk, traduit par Louis Postif, in Les Œuvres libres, périodique, Librairie Arthème Fayard, 1932.
  • ...
  • L’Histoire de Jees-Uck, traduit par Marc Chénetier, Gallimard, 2016[2].

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Jack London
  2. Jack London, Romans, récits et nouvelles, tome I, édition publiée sous la direction de Philippe Jaworski, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2016 (ISBN 9782070146475)