Léon Vallet

sculpteur français
Léon Vallet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean-Baptiste Léon Vallet (1845-1922) est un sculpteur sur bois, artisan ébéniste, architecte et directeur d'une fabrique située dans la commune de Saint-Sébastien située dans le département de la Creuse et la région Nouvelle-Aquitaine.

BiographieModifier

Jean-Baptiste Léon Vallet, dit Léon Vallet naît à Saint-Sébastien dans la Creuse le , fils de Jean Vallet de Lagouttejan, dépendant de Saint-Sébastien, ébéniste et sculpteur sur bois et pierre, qui a réalisé la frise du portail de l'église de Saint Sébastien (23) à l'âge de 14 ans. Il s'est marié 3 fois et a été veuf 2 fois. Avec sa première épouse Marie Dupuis, il n'a pas eu d'enfant. Avec sa deuxième épouse Marie Martin, il a eu 4 enfants (son fils Ernest et l'un de ses gendres Alfred Gehl reprendront l'entreprise). De sa troisième épouse Anna Marie Moffart, il a eu une fille.

Il crée un groupe industriel de grande envergure à la fin du XIXe siècle qui avait des activités très diversifiées : sculpture sur bois, menuiserie industrielle comme des bancs d'école qui ont servi jusqu'au milieu des années 1950... et cartes postales. Il est à l'origine, vers 1880, d'un arrêt de train supplémentaire à la gare de Saint-Sébastien qui lui permettait d'exporter plus aisément ses fabrications.

Il meurt le à Saint-Sébastien où il est enterré.

Ses sculptures sont beaucoup plus nombreuses que celles qui sont indiquées, mais beaucoup ont été volées dont la chaire de l'église de Saint-Benoît-du-Sault dans l'Indre. Il était spécialisé dans les sculptures religieuses. Un de ses petits-fils a établi un catalogue avec photographies de ses nombreuses œuvres. Il a de plus participé à la restauration de la basilique de Saint-Quentin. Il a également travaillé à la construction de l'Opéra Garnier à Paris.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier