Léon Lacabane

Jean Léon Lacabane est un historien, bibliothécaire et paléographe français né le à Fons (Lot) et mort le à son domicile dans le 2e arrondissement de Paris[1].

BiographieModifier

Fils du notaire de Fons, Léon Lacabane étudie à Figeac puis monte faire son droit à Paris, où il étudie finalement l'histoire à l'École royale des chartes (1821). D'abord secrétaire du directeur de l’agriculture et des haras, au ministère de l’Intérieur, il entre à la bibliothèque royale en 1829. Il y fait toute sa carrière, prenant sa retraite en 1871. Il contribue à ouvrir les ressources aux chercheurs et parvient à conserver à la bibliothèque le Cabinet des titres, réclamé par les Archives impériales.

Il est parallèlement professeur de paléographie à l'École des chartes (1846), qu'il dirige de 1857 à 1871.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Jean François Boyer, « Deloche, Lacabane, Champeval : duels d'historiens aux confins du Limousin et du Quercy », dans Limousin, terre d'historiens, R. Chanaud (dir.), Limoges, 2012, p. 133-151.

Liens externesModifier