L'Inspecteur Harry (série de films)

L'Inspecteur Harry
Description de cette image, également commentée ci-après
Clint Eastwood, interprète du personnage principal de la série, Harry Callahan.

Titre original Dirty Harry
Nombre de films 5
Premier opus L'Inspecteur Harry (1971)
Dernier opus La Dernière Cible (1988)
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre policier, action, thriller

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Inspecteur Harry (Dirty Harry en version originale, traduit pour la version française en « Harry le Charognard ») est le nom d'une série de films américains mettant en scène l'inspecteur fictif de la police de San Francisco Harry Callahan, réputé pour ses méthodes peu orthodoxes et expéditives, et pour son franc-parler.

Dans la série des cinq films, le personnage est interprété par l'acteur américain Clint Eastwood. Douze romans ont également été édités.

Les films de la sagaModifier

L'Inspecteur Harry (1971)Modifier

L'Inspecteur Harry[1], sorti en 1971, a été réalisé par Don Siegel. Dans ce film, Harry Callahan est à la poursuite de Scorpion, un serial killer.

L'interprétation par Eastwood du détective peu orthodoxe au franc-parler a servi de modèle pour un certain nombre de ses rôles suivants. De plus, le succès du film au box-office a engendré la production de quatre suites. Le rôle du "flic solitaire" a été imité par la suite de nombreuses fois dans d'autres films. L'histoire s'inspire du tueur du Zodiaque, qui sévit à San Francisco dès la fin des années 1960.

Ce film contient la célèbre réplique prononcée par Eastwood : « You've got to ask yourself a question: Do I feel lucky? Well, do ya, punk? ».

Magnum Force (1973)Modifier

Magnum Force[2], sorti en 1973, a été réalisé par Ted Post. Le sujet principal de ce film est la justice punitive, l'intrigue tournant autour d'un gang de policiers renégats qui exécutent les criminels ayant échappé à une condamnation au tribunal. Ce film contre-balance l'image des méthodes fortes et expéditives d'Harry Callahan, en le montrant comme ne tolérant pas les meurtres de sang-froid des accusés et pourchassant les tueurs.

L'Inspecteur ne renonce jamais (1976)Modifier

L'inspecteur ne renonce jamais[3], sorti en 1976, a été réalisé par James Fargo. Dans ce film, Harry Callahan fait équipe avec une partenaire féminine et affronte un groupe terroriste. Cet épisode contient des thèmes féministes et est généralement considéré comme plus « politiquement correct » que ses prédécesseurs. Tandis qu'initialement Harry raille ces thèmes, repoussant d'abord sa partenaire, il fait preuve finalement d'une très bonne approche et compréhension. Commercialement ce film est une énorme réussite.

Le Retour de l'inspecteur Harry (1983)Modifier

Le Retour de l'inspecteur Harry[4], sorti en 1983, a été réalisé par Clint Eastwood. Il est considéré comme le meilleur et le plus sombre de la série. L'intrigue du film tourne autour d'Harry Callahan qui est envoyé dans une petite ville pour suivre une piste dans une affaire de meurtre. Ce film contient la célèbre réplique : « Go ahead, make my day ».

L'inspecteur Harry est la dernière cible (1988)Modifier

L'inspecteur Harry est la dernière cible[5], sorti en 1988, a été réalisé par Buddy Van Horn. Dans le dernier film de la saga, l'inspecteur Callahan a affaire à un jeu morbide intitulé « La Liste noire », dans lequel des personnes parient sur quelle célébrité mourra en premier. Mais certains essaient de truquer le jeu en assassinant certaines des célébrités. Ce film ne rencontra pas un énorme succès commercial.

Clint Eastwood refusera par la suite de reprendre le rôle, ne voulant pas sombrer dans la parodie.

Équipe techniqueModifier

Équipe technique L'Inspecteur Harry
(1971)
Magnum Force
(1973)
L'inspecteur ne renonce jamais
(1976)
Le Retour de l'inspecteur Harry
(1983)
La Dernière Cible[6]
(1988)
Titre original Dirty Harry Magnum Force The Enforcer Sudden Impact The Dead Pool
Titre québécois À coups de magnum Le retour de l'inspecteur Harry Les enjeux de la mort
Réalisateurs Don Siegel Ted Post James Fargo Clint Eastwood Buddy Van Horn
Scénaristes Harry Julian Fink Michael Cimino Stirling Silliphant Joseph Stinson Steve Sharon
John Milius Gail Morgan Hickman Charles B. Pierce Durk Pearson
Dean Riesner Dean Riesner
R.M. Fink S.W. Schurr Earl E. Smith Sandy Shaw
Terrence Malick
Photographie Bruce Surtees Bruce Surtees
Frank Stanley Charles W. Short Jack N. Green
Monteurs Carl Pingitore Joel Cox Ron Spang
Ferris Webster
Musique Lalo Schifrin Jerry Fielding Lalo Schifrin
Producteurs Robert Daley Clint Eastwood David Valdes
Don Siegel
Sociétés de production Malpaso Company
Dates de sortie
  États-Unis
Dates de sortie
  France

DistributionModifier

Équipe technique L'Inspecteur Harry
(1971)
Magnum Force
(1973)
L'inspecteur ne renonce jamais
(1976)
Le Retour de l'inspecteur Harry
(1983)
La Dernière Cible
(1988)
Harry Callahan Clint Eastwood
Frank DiGeorgio John Mitchum
Al Bressler Harry Guardino Harry Guardino
Donnely Michael Currie (en)
Charles « Scorpion » Davis Andrew Robinson
Chico Gonzalez Reni Santoni
un braqueur Albert Popwell
Neil Briggs Hal Holbrook
John Davis David Soul
Philip Sweet Tim Matheson
Michael Grimes Robert Urich
Charlie McCoy Mitchell Ryan
J. J. Wilson Albert Popwell
Kate Moore Tyne Daly
Jerome McKay Bradford Dillman
Bobby Maxwell DeVeren Bookwalter
Ed Mustapha Albert Popwell
Jennifer Spencer Sondra Locke
Lester Jannings Pat Hingle
Briggs Bradford Dillman
Hawkins Kevyn Mayor Howard
Horace King Albert Popwell
Samantha Walker Patricia Clarkson
Peter Swan Liam Neeson
Johnny Squares Jim Carrey
Al Quan Evan C. Kim
Harlan Rook David Hunt (en)

AccueilModifier

Sur les 225 millions de dollars rapportés par la série aux États-Unis, les différents épisodes ont sensiblement la même part, la moyenne étant de $44 915 979. Seul le 4e film, réalisé 7 ans après le précédent numéro, se détache avec 30 % des recettes totales.

Tableau no 1 : Budgets et résultats au box-office des films de la série [7]
Année Titre français Titre original Box office   États-Unis Pourcentage franchise
1971 L'Inspecteur Harry Dirty Harry 28 153 434 $ 12,54 %
1973 Magnum Force Magnum Force 44 680 473 $ 19,89 %
1976 L'inspecteur ne renonce jamais The Enforcer 46 200 000 $ 20,57 %
1983 Le Retour de l'inspecteur Harry Sudden Impact 67 642 693 $ 30,12 %
1988 La Dernière Cible The Dead Pool 37 903 295 $ 16,88 %
Tableau no 2 : Pourcentage des recettes de la série remporté par film aux États-Unis (sur les 225 millions de dollars rapportés par la série)
  • L'inspecteur Harry
  • Magnum Force
  • L'Inspecteur ne renonce jamais
  • Le Retour de l'inspecteur Harry
  • La Dernière Cible
Tableau no 3 : Appréciation critique des films de la série
(en)All Movie Guide (en)Internet Movie Database (en)Box Office Mojo (en)Amazon.com (fr)AlloCiné
L'Inspecteur Harry       [1]            7.8/10
(>16 500 votes)
[2]
B
(>180 votes) [3]
     
(>120 votes) [4]
    
(>20 votes) [5]
Magnum Force       [6]            6.8/10
(>5 500 votes) [7]
B
(>130 votes) [8]
     
(>50 votes) [9]
    
(>9 votes) [10]
L'inspecteur ne renonce jamais       [11]            6.4/10
(>4 400 votes) [12]
B
(>65 votes) [13]
     
(>50 votes) [14]
    
(>8 votes) [15]
Le Retour de l'inspecteur Harry       [16]            6.2/10
(>4 750 votes) [17]
B
(>145 votes) [18]
     
(>40 votes) [19]
    
(>10 votes) [20]
La Dernière Cible       [21]            5.8/10
(>5 550 votes) [22]
B
(>150 votes) [23]
     
(>30 votes) [24]
    
(>10 votes) [25]
Notes :
  • La notation de All Movie Guide varie de 0 à 5 étoiles et est fixée par le site lui-même.
  • La notation d'IMDb est réalisée par les internautes sur une échelle allant de 0 à 10 étoiles.
  • La notation de Box Office Mojo est faite par les internautes enregistrés sur le site, qui peuvent attribuer une lettre (A, B, C, D ou F), A étant la meilleure notation. La note moyenne du film est liée au nombre de votants dans chacune des catégories, allant de A à F.
  • La notation sur Amazon.com, site commercial de vente en ligne, est effectué par les acheteurs du DVD et par les simples lecteurs, ayant effectués une critique du long-métrage sur la page du film en question. L'appréciation varie entre 0 et 5 étoiles.
  • La notation sur AlloCiné se fait sur une échelle allant de 0 à 4 étoiles. Elle est réalisée par les spectateurs eux-mêmes ou par le site, d'après les avis dans la presse sur le film fait par les professionnels. Ici, seuls figurent les avis du public.

Les romans de la franchiseModifier

Au début des années 1980, l'écrivain Dane Hartman a écrit un total de douze romans complétant les aventures de l'inspecteur Harry. Bien que ne disposant pas d'une chronologie officielle, il est généralement admis que les intrigues de ces romans se situent entre L'Inspecteur ne renonce jamais et Le Retour de l'inspecteur Harry.

Tableau no 3 : Liste des romans de la série
No Titre Date de sortie ISBN
1 Duel for Cannons (ISBN 0-44-690793-6)
2 Death on the Docks (ISBN 0-39-453162-0)
3 The Long Death (ISBN 0-44-690848-7)
4 The Mexico Kill (ISBN 978-0-44-690863-4 et 0-44-690863-0)
5 Family Skeletons (ISBN 0-44-690857-6)
6 City of Blood (ISBN 0-44-630051-9)
7 Massacre at Russian River (ISBN 0-44-630052-7)
8 Hatchet Men (ISBN 0-44-630049-7)
9 The Killing Connection (ISBN 0-44-630050-0)
10 Blood of the Strangers (ISBN 978-0-44-630053-7 et 0-44-630053-5)
11 Death in the Air (ISBN 978-0-44-690853-5 et 0-44-690853-3)
12 The Dealer of Death (ISBN 978-0-44-630054-4 et 0-44-630054-3)

Notes et référencesModifier

  1. Dirty Harry en version originale
  2. Magnum Force en version originale
  3. The Enforcer en version originale.
  4. Sudden Impact en version originale
  5. The Dead Pool en version originale
  6. Le titre alternatif L'Inspecteur Harry est la dernière cible n'est présent que sur certaines affiches.
  7. Réf. : (en) Box-office de la franchise Dirty Harry the-numbers.com.

Liens externesModifier