L'Escurial (cinéma)

cinéma à Paris 13e Arrondissement, France
L'Escurial
Description de cette image, également commentée ci-après
Entrée du cinéma, boulevard de Port-Royal
Lieu 13e arrondissement, Paris
Coordonnées 48° 50′ 12″ nord, 2° 21′ 01″ est
Inauguration 1911
Nb. de salles 2
Capacité 244 et 85 places
Anciens noms Le Royal
Statut juridique Art et Essai
Structure-mère Dulac Cinémas

Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
L'Escurial (cinéma)
Géolocalisation sur la carte : 13e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 13e arrondissement de Paris)
L'Escurial (cinéma)
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
L'Escurial (cinéma)

L’Escurial est un cinéma indépendant d'Art et Essai situé au 11, boulevard de Port-Royal dans le 13e arrondissement de Paris. Inauguré en 1911 lors de la grande vague d'ouverture de salles de cinéma dans la capitale, c'est l'un des cinémas les plus anciens de la ville. Il fait partie de la société Dulac Cinémas, ex-Les Écrans de Paris.

HistoriqueModifier

Initialement nommée « Le Royal », cette salle a ouvert en 1911 et offre à cette époque quelque 500 places d'orchestre et 100 places au balcon[1]. Le Royal devient L'Escurial en 1933[1], puis est repris par Jean Gourguet, un réalisateur et cinéphile qui, avec le succès de son film Maternité clandestine, rachète le cinéma vers 1955[2]. La crise des cinémas à Paris dans les années 1970 et 1980 a conduit à la fermeture de nombreuses salles. L'Escurial est repris par l'équipe de l'ancien cinéma Le Daumesnil en 1991[1] et réussit à survivre notamment grâce à une programmation spéciale et à l'organisation de festivals (Festival « Italie à Paris » en juin ; « Mon premier festival » consacré à la petite enfance durant la Toussaint) et de cycles cinématographiques.

L'équipe décida également l'installation d'un écran panoramique et du réaménagement de la grande salle qui comporte désormais 244 places[1]. Il existe également une petite salle de 85 fauteuils construite sur l'espace de l'ancien balcon. Le cinéma garde toutefois son cachet des années 1940 avec ses velours rouges, dorures, lustres, miroirs et photos du studio Harcourt.

AccèsModifier

L'Escurial est desservi par la ligne métro    à la station Les Gobelins, ainsi que par plusieurs lignes de bus RATP   RATP 27 47 91.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Alain Potignon, Nos cinémas de quartier, éditions Parigramme, 2006, p.90 (ISBN 2-8409-6456-2)
  2. Jean Gourguet sur le site de la Cinémathèque française.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier