Ouvrir le menu principal

L'Arbalète (éditions)

maison d'édition française

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arbalète (homonymie).
Couverture du premier numéro de L'Arbalète, mai 1940, linogravure par Jean Martin

L’Arbalète est à l’origine une revue littéraire fondée en 1940 à Décines, près de Lyon, par Marc Barbezat (1913–1999). La couverture est dessinée par le peintre Jean Martin. Dans ses treize numéros sont notamment publiés Antonin Artaud, Henri Michaux et Louis-René des Forêts.

En 1941, la revue devient une maison d'édition. Elle doit son renom à Jean Genet que Marc et Olga Barbezat découvrent en 1943 et dont ils publient la majorité des ouvrages, mais aussi à Roland Dubillard, Olivier Larronde et Jean-Paul Sartre.

Rachetée en 1997 par les éditions Gallimard, L'Arbalète est devenue une collection centrée sur la fiction contemporaine, publiant particulièrement de jeunes auteurs. À la suite du décès de Marc Barbezat en 1999, André Velter dirige la collection de 1999 à 2006, période durant laquelle il publie une trentaine de titres dont des œuvres de Jean-Pierre Verheggen, Jacques Rebotier, Jacques Darras. Il a ainsi découvert en particulier l’œuvre de Mohamed Kacimi. Elle est dirigée depuis fin 2006 par Thomas Simonnet.

La revue est donc devenue une marque déposée de la société Éditions Gallimard[1]

Éléments de bibliographieModifier

  • Jean-Christophe Stuccilli, « Publier sous l'Occupation : L'Arbalète, la poésie à l'état naissant », dans Jean Martin (1911-1966), peintre de la réalité, Paris, Somogy, 2016, p. 185-213 (ISBN 9782757210529)
  • Jean-Christophe Stuccilli, « L'éditeur et l'illustrateur. Genèse de L'Arbalète à travers la correspondance de Marc Barbezat à Jean Martin ». Gryphe : revue de la Bibliothèque de Lyon, no 12, octobre 2005, p. 1–10 (ISBN 2900297036)

Notes et référencesModifier

  1. marques déposées sous les numéros 3037957 et 160251 suivant consultation du registre des marques INPI le 17 juin 2019.